Le monde en images

"Pour la fortune d'un millier ...


Voter pour ce média
1 vote

712 consultation(s)1 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

« Pour la fortune d'un millier de paresseux »

Garçon fait en poivre (par l'auteure de la photo) qui demande l'aumône (le poivre, en fait, représente la terre, mais il est plus facile à travailler et à trouver quand on est en décembre et que la terre est gelée). Vient d'une série de photos ayant pour thème « Le monde par ce qu'ils mangent ». L'utilisation de la terre dans la photo sert à montrer qu'un enfant maigre comme celui-là ne mange pas grand-chose.

Le titre est une citation du roman Germinal d'Émile Zola. Ce n'est pas, ici, la représentation d'un ouvrier, mais l'image évoque le fait que les pays les plus pauvres le restent parce que les pays riches leur prennent leurs ressources et engagent leur population à des salaires de misère et dans de mauvaises conditions. Cette phrase est toujours d'actualité. (Par exemple : effondrement d'un bâtiment dangereux au Bangladesh en 2014, où beaucoup de fabricants de marques de vêtements populaires produisaient leurs marchandises.) 

Hommage à Vik Muniz, qui fait lui aussi un lien entre le matériel utilisé pour l'œuvre et le sujet (petit garçon très maigre/terre). (Œuvre éphémère) 



Voir sur la carte
Date : 2014
Auteur : Stéphanie Rheault Visionner sa collection
Catégorie : Art
Numéro : 98549

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques