Le monde en images

Le bracelet d'amitié


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

998 consultation(s)4 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Le bracelet d'amitié

Julie montre à Cassandra L. comment tresser un bracelet d'amitié. Elle prend la peine de se placer au niveau de l'enfant, accroupie près d'elle. Elle lui apprend la technique de base, avec un truc pour la mémoriser : en associant le chemin que doit parcourir la corde avec la main droite lorsqu'il s'agit de chiffres impairs, et le contraire pour les chiffres pairs. En expliquant à Cassandra L., Julie prend le temps de toucher à chacune de ses mains pour bien lui démontrer ce qu'elle explique. Ensuite, elle fait une démonstration avec les cordes en lui rappelant la position que celles-ci doivent prendre pour réussir le tressage. Julie adopte une bonne attitude pour favoriser l'apprentissage et elle y consacre tout le temps nécessaire. Julie se place ensuite derrière Cassandra L. pour lui montrer comment faire; cette méthode semble plus facile, de cette manière les cordes ne sont plus inversées. Julie regarde ensuite Cassandra L. tresser son bracelet d'amitié. Elle comprend la technique, et Julie la laisse faire. Il est important de laisser l'enfant pratiquer en lui donnant l'occasion d'intégrer de nouvelles connaissances. Si jamais un problème se présente, l'éducatrice aidera l'enfant à trouver une solution. Pour réussir à tresser un bracelet d'amitié, Cassandra L. doit coordonner ses deux mains, compter dans sa tête pour savoir avec quelle main et quelle corde elle doit poursuivre la technique, faire un quatre avec une corde et passer l'autre par-dessous. Un peu de créativité entre aussi en jeu lorsqu'elle décidera de placer des perles et de les agencer avec l'ensemble du bracelet. Un bel exercice de psychomotricité. Cassandra L. est vraiment habile. Elle a un handicap à la main droite; les doigts de sa main sont très courts, mais il ne semble pas y avoir de problème. Elle est très autonome et vraiment magnifique à regarder. Sa main droite démontre une certaine habileté, elle tient sa corde sans difficulté. Les gestes plus raffinés sont faits de sa main gauche, elle sait utiliser ses forces et ses limites. C'est aussi grâce à Julie qu'elle se sent capable de réaliser ce défi, car celle-ci se sent tout à fait à l'aise avec la situation. Elle l'encourage et lui donne ainsi une belle estime et confiance en elle. Julie prépare ensuite des cordes pour les autres filles du groupe. La technique utilisée pour calculer les longueurs dont elle a besoin est vraiment pratico-pratique. Elle utilise la longueur de son bras pour étalonner sa mesure et elle compte ensuite le nombre de longueurs dont elle a besoin. Dans ses interventions et dans les nombreuses situations où les habiletés linguistiques entrent en jeu, Julie priorise l'utilisation d'un bon français. Au fil d'une conversation, elle reformulera subtilement un terme en suggérant le mot juste : « papier collant ». L'éducatrice sert de modèle dans le développement du langage chez les enfants, elle ne doit jamais l'oublier.

Caméraman: Daniel Hardy


Localisation : Les camarades rient, école Guillaume-Couture, Montréal
Voir sur la carte
Date : 2006
Auteur : Josée Beaumont Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 89200

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques