Le monde en images

La politique monétaire (dessin)


Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

779 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

La politique monétaire (dessin)

Quel alchimiste aurait imaginé formule plus complexe? Vous prenez 0,719 deutschemark, 1,31 franc français, 0,0878 livre, 140 lires, 0,256 florins, 3,71 francs belges, 0,14 franc luxembourgeois, 0,219 couronne danoise, 0,00871 livre irlandaise et 1,15 drachme! Vous laissez mijoter le temps de faire un aller et retour entre Bruxelles, Luxembourg, Strasbourg ou Paris, et vous obtenez enfin un bel et tout neuf ECU (European Currency Unit). Date de naissance 13 mars 1979. 

L'écu est une unité monétaire définie par un panier de monnaies nationales. 

En juin 1979, 1 ECU = 5,80 francs français. La composition du panier est révisable tous les cinq ans ou si le poids d'une monnaie se modifie de 25 %. L'ECU est donc une monnaie de compte, une monnaie de référence qui détermine un « cours pivot », c'est-à-dire une équivalence fixe entre lui (l'ECU) et les monnaies nationales. Ainsi, pour chaque monnaie et sur la base des cours pivots sont établies des parités qui fluctuent selon l'évolution du pays. Il a été décidé que pour les pays membres du serpent — Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, R.F.A., Danemark — l'écart maximal de part et d'autre du cours pivot restait, comme pour le serpent, de + 2,25 %. La décision du 5 décembre 1978 prévoit que les pays à monnaie flottante (Royaume-Uni, Irlande, France, Italie, Grèce) pourront bénéficier d'une marge de + 6 %. Pour le moment, seule l'Italie a décidé d'utiliser cette possibilité. 

Un seuil d'intervention est déterminé lorsque la monnaie s'écarte du cours pivot. Lorsque ce seuil est franchi, le pays concerné se doit d'intervenir sur le marché des changes pour vendre ou acheter sa monnaie afin de rétablir le cours de la monnaie. Les États participants déposent auprès du Fonds européen de coopération monétaire 20 % de leurs réserves en or et 20 % de leurs dollars; ils reçoivent en contrepartie des ECUs destinés au règlement des soldes des interventions des banques centrales. 

L'ECU est donc une monnaie de compte, un moyen de règlement entre banques centrales, il est aussi un régulateur de la vie économique, car il sert à établir une « sonnette d'alarme » qui prévient lorsque la monnaie diverge trop de la valeur prévue. Les mesures que le pays doit prendre dans ce cas ne sont pas que monétaires, mais aussi économiques. Des consultations entre partenaires sont prévues, et si ces mesures ne sont pas prises, le pays doit s'en expliquer auprès des autres. 

Il est à noter qu'un ECU privé est apparu : il est utilisé par des entreprises qui peuvent régler leurs opérations intra-communautaires dans cette monnaie; des chèques de voyage peuvent aussi être désormais libellés en écus. Enfin, symboliquement, a été frappée en 1986 une pièce qui, pour le moment, a plus valeur de collection que valeur monétaire.



Date : 1987
Auteur : Jean-Claude Friguet, Illustrateur non identifié
Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81165

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques