Le monde en images

Paris : Taux d'activité des ...


Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1430 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Paris : Taux d'activité des étrangers (par quartier) et taux de chômage des étrangers (par arrondissement)

L'importance de l'activité parmi la population étrangère se traduit par un taux d'activité général (53,3 %) supérieur au taux parisien moyen, taux qui est lui-même supérieur au taux d'activité des Parisiens de nationalité française (50,3 %). La part des étrangers dans la population active parisienne (17,4 %) est plus forte que leur part dans la population totale (16,6 %). Le fait n'est pas surprenant puisque le motif le plus fréquent de l’immigration est un motif économique (désir de trouver du travail et désir d'envoyer de l'argent à la famille restée au pays d'origine).

Le niveau de ce taux doit être apprécié en tenant compte de la structure par âge et par sexe de la population étrangère. La structure par âge paraît favorable à une activité élevée puisque les personnes âgées sont proportionnellement très peu nombreuses, ce qui compense et au-delà la surreprésentation des jeunes. La surmasculinité est aussi un atout dans la mesure où les étrangères sont en moyenne moins actives (41,4 %) que les Françaises (45,0 %) habitant Paris.

Il faut noter ici de fortes différences concernant le niveau d'activité entre les nationalités qui composent la population étrangère. En schématisant, on peut dire que l'activité générale est très élevée (60 % et plus) chez les Ibériques, supérieure à la moyenne chez les autres Européens, et inférieure à la moyenne (53,3 %) chez les Maghrébins – à l'exception des Algériens –, les Turcs et les Autres nationalités.

Ces différences s'expliquent par la forte variation selon la nationalité de l'activité féminine, alors que l'activité masculine est pratiquement toujours supérieure à 60 %. En effet, si Espagnoles et Portugaises sont actives dans la proportion de 60 %, le chiffre tombe à 28,5 pour les Marocaines, 23,8 % pour les Algériennes et 20,3 % pour les Tunisiennes. On retrouve là l'influence très forte des traditions culturelles propres à chaque nationalité.

La carte du taux d'activité des étrangers permet de souligner le niveau élevé de cette activité (le minimum 25 % n'étant pas significatif, car il correspond au quartier Parc-Montsouris, où les étrangers sont essentiellement étudiants, donc inactifs). Elle révèle une nette opposition entre le Centre et la périphérie qui s'explique par la structure par âge, les étrangers jeunes étant plus nombreux dans les quartiers périphériques, en particulier au nord-est et au sud-est. On peut remarquer l’assez forte activité des étrangers habitant le Centre-Ouest et l'Ouest, qui s'explique par la forte activité féminine qu'on rencontre chez les Espagnols et les Portugais.

Si les étrangers sont plus actifs que les Français habitant Paris, ils sont aussi plus touchés par le chômage. La valeur moyenne du taux de chômage des étrangers à Paris est de 11,6 %, et le chiffre est identique pour les hommes et pour les femmes, alors que le taux de chômage des Français n'est que 7,3 % (6,7 % pour les hommes et 7,9 % pour les femmes). L'étendue du chômage varie fortement selon la nationalité. Les étrangers originaires d'Europe y sont beaucoup moins exposés que les non-Européens : le chiffre est très faible pour les Portugais (4,6 % de chômeurs seulement et même 2,9 % pour les Portugaises, qui profitent de la très importante offre de travail domestique existant à Paris), alors que les Algériens sont chômeurs dans la proportion de 15,3 % (14,1 % pour les hommes et 25 % pour les femmes).

La carte du taux de chômage traduit essentiellement cette opposition entre les différentes nationalités. Les arrondissements de l'Est subissent le poids du chômage des Maghrébins et des Autres nationalités, chômage qui est élevé chez les hommes de plus de 50 ans usés physiquement et n'arrivant pas à se recycler par manque de formation initiale et [...]<


Localisation : Paris, France
Date : 1987
Auteur : Yvan Chauvire Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81107

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques