Le monde en images

Paris : Part des " Autres C.E.E. ...


(Auteur: Yvan Chauvire )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

544 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Paris : Part des " Autres C.E.E. " dans la population totale en 1982

Il s'agit de l'ensemble des ressortissants des pays de la C.E.E. à dix pour lesquels l'I.N.S.E.E. ne fournit pas de chiffres par pays, c'est-à-dire des habitants de Paris ayant la nationalité allemande, belge, danoise, grecque, irlandaise, luxembourgeoise, néerlandaise ou britannique, soit 19 000 personnes en 1982.

Cette immigration qui était autrefois la plus nombreuse dans la capitale ne représente plus que 0,9 % de la population totale et 5,4 % de la population étrangère. Cependant, son importance économique est très supérieure à son importance numérique.

Les ressortissants des pays regroupés dans cette catégorie par l'I.N.S.E.E. présentent des caractéristiques démographiques beaucoup plus proches de celles de la population française que du reste de la population étrangère. Les « Autres C.E.E. » constituent un groupe relativement âgé et marqué par une nette prépondérance féminine. Les personnes seules y sont fréquentes (43 % des ménages) ainsi que les familles sans enfants : dans ce groupe dont les revenus moyens sont élevés, la fécondité est particulièrement basse. Notons enfin que la qualification professionnelle des « Autres C.E.E. » est très forte puisque plus de 50 % des actifs du groupe sont des cadres ou des chefs d'entreprise.

On comprend dès lors la répartition de ce groupe de nationalités dans Paris. Les « Autres C.E.E. » peuvent choisir le quartier où ils habitent, et leur choix se porte de manière privilégiée vers les quartiers résidentiels du centre-ouest et de l'ouest de la capitale, où ils se mélangent aux couches sociales aisées de nationalité française. Mais ils peuvent également décider de résider dans les quartiers historiques du Centre (Marais, île Saint-Louis) ou dans les quartiers de prédilection des intellectuels (Quartier latin, quartier étudiant du parc Montsouris). En revanche, les quartiers périphériques du nord-est et de l'est de Paris sont à l'évidence très peu recherchés par cette catégorie d'étrangers.


Localisation : Paris, France
Date : 1987
Auteur : Yvan Chauvire Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81097

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques