Le monde en images

Cocoteraie


Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1022 consultation(s)1 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Cocoteraie

Le climat chaud et humide convient parfaitement bien au cocotier. Quoique d’importation assez récente en Océanie, il pousse partout, aussi bien dans les îles montagneuses que sur les anneaux coralliens des atolls, car si ses racines exigent beaucoup d’eau, peu lui importe que celle-ci soit saumâtre. Les cocoteraies occupent au total 50 000 hectares et produisent environ 30 000 tonnes de coprah par an. Ici, l’ennemi du cocotier est le rat, qui s’attaque aux fruits verts. Pour parer à ce fléau qui peut causer la perte de la moitié de la récolte, il faut avoir recours à la pose de bagues de fer blanc ou d’aluminium sur les troncs, pour empêcher les rongeurs de monter aux arbres. L’efficacité des bagues ne dépassant pas une durée de sept ans, il faut renouveler périodiquement l’opération de baguage. Un plan d’ensemble de rajeunissement, de restauration, et d’exploitation des cocoteraies a été mis au point : amélioration du sol par l’épandage d’engrais, sélection de variétés, plantations nouvelles. L’élevage pourrait devenir une richesse pour le territoire si des pâturages artificiels de légumineuses étaient créés dans les cocoteraies souvent envahies par les mauvaises herbes. Le territoire compte un cheptel d’environ 12 000 bovins (6 000 à Tahiti) et 12 000 porcs. Il faut importer chaque année plus de 500 tonnes de viande et de conserves, essentiellement de Nouvelle-Zélande et des États-Unis.


Localisation : Polynésie française
Voir sur la carte
Date : 1971
Auteur : Jean-Marc Mailhol Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Paysage naturel
Numéro : 80339

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques