Le monde en images

Composition de la population britannique


(Auteur: Jean-Claude Friguet )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1384 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Composition de la population britannique

Le résultat du film de l'évolution de la population britannique se marque dans la « photographie » de la pyramide des âges en 1982.

•   Une dissymétrie se marque en faveur des femmes, sauf pour les moins de 20 ans;

•   des classes creuses importantes correspondant à l'histoire du Royaume-Uni depuis un siècle : la Première Guerre mondiale se traduit par un brutal rétrécissement du haut de la pyramide du côté des hommes (morts de la guerre) et la classe creuse des 60-70 ans (baisse de la natalité).

•   La crise économique qui frappe le Royaume-Uni à partir de 1931 et la Seconde Guerre mondiale donnent des classes creuses et un profil presque vertical à la pyramide entre 35 et 55 ans.

•   Le baby-boom et la hausse de la natalité se traduisent au contraire par des saillants (30-35 ans et 10-20 ans). Par contre, la baisse de la natalité, liée à une chute de la fécondité, explique les classes creuses des 20-30 ans et le rétrécissement à la base de la pyramide. Le profil général traduit un vieillissement de la population britannique.

La carte de la répartition des moins de 25 ans (qui sont 37 % pour le Royaume-Uni) montre des régions qui se comportent comme des réservoirs de main-d’œuvre : Éire, Ulster, Écosse, régions Nord-Ouest et Ouest de l'Angleterre.

Le pays de Galles et l'essentiel de l'Angleterre sont moins pourvus de jeunes. Compte tenu de l'importance démographique de ces deux ensembles, le vieillissement de la population constaté sur la pyramide s'explique d'autant mieux.

La population active se tertiairise de plus en plus et dépasse aujourd'hui les 60 % tandis que la population active du secteur primaire est la plus basse du monde (2,3 %).

Les cartes font apparaître :

•   une République d'Irlande fortement agricole tandis que l'Ulster fournit l'exemple d'une région à la fois très agricole et de plus en plus tertiaire mais sous-industrialisée.

•   une Grande-Bretagne faiblement agricole, sauf les régions de l'Est et de l'Est Anglie; le centre et le nord de l'Angleterre concentrent l'essentiel de la population active du secondaire. Ce sont les régions périphériques qui apparaissent le plus tertiaire : Écosse, Ulster, Pays de Galles, Sud. (Est et Ouest). Mais la carte ne mentionne pas la différence qualitative entre le « tertiaire » londonien et le « tertiaire » écossais : le premier est « supérieur », composé d'organes de décision : financier, économique, politique; le second est un tertiaire d'exécution, de transmission. C'est le même phénomène rencontré pour la région Île-de-France.


Localisation : Royaume-Uni
Voir sur la carte
Date : 1983
Auteur : Jean-Claude Friguet Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 80281

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques