Le monde en images

La sidérurgie britannique


(Auteur: Jean-Claude Friguet )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

605 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

La sidérurgie britannique

La sidérurgie fournit l'exemple d'une très vieille industrie britannique en crise qui a assuré au Royaume-Uni la suprématie industrielle pendant le XIXe siècle (1). Aujourd'hui, cette sidérurgie se restructure du fait de la crise économique, de la faible productivité et du retard pris dans la réalisation d'usines intégrées modernes. Les plans de restructuration qui se succèdent depuis décembre 1979 définissent aujourd'hui une nouvelle géographie de la sidérurgie par suite de la fermeture de certaines usines, du ralentissement de la production de certaines autres.

La production se concentre sur cinq usines intégrées : Ravenscraig (Écosse), Teeside, Scunthorpe, Port Talbot et Llanwern au Pays de Galles. Chaque usine est liée à un port minéralier et charbonnier : cette littoralisation est le résultat d'une importation croissante de minéraux tropicaux.

Les unités restantes se spécialisent (barres, fils, tubes, aciers spéciaux...), elles sont approvisionnées en acier par les usines intégrées ou par les aciéries électriques surtout localisées dans la région de Sheffield.

Le résultat de cette politique se traduit par une baisse très importante des effectifs (2) au niveau tant national que régional, l'Écosse et la Humber ayant connu la diminution la plus brutale depuis 1966. Par contre, cette chute des effectifs s'accompagne d'une amélioration de la productivité par suite de la rationalisation de la production. Cette dernière a pu ainsi augmenter dans certaines régions.

------------------------------------

(1) En 1880, la Grande-Bretagne est le premier producteur de fonte du monde (près de 8 millions de tonnes) et d'acier (près de 4 millions de tonnes). En 1913, elle est dépassée par les États-Unis et l'Allemagne. Aujourd'hui, le Royaume-Uni est au treizième rang mondial pour la fonte (9,5 millions de tonnes) et au neuvième pour l'acier (15,5 millions de tonnes) derrière la Pologne (?) et la France. Cette production représente 279 kilogrammes d'acier par habitant (France : 391).

(2) Les effectifs sont passés de 228 000 en 1975 à moins de 120 000 aujourd'hui.


Localisation : Royaume-Uni
Voir sur la carte
Date : 1983
Auteur : Jean-Claude Friguet Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 80249

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques