Le monde en images

Langage expressif à 4 ans


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

4112 consultation(s)85 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Langage expressif à 4 ans

Le langage comprend deux facettes. La première est le langage réceptif ou la compréhension des mots. La deuxième est le langage expressif ou la production des mots. Le langage réceptif précède le langage expressif. Autrement dit, l’enfant comprend les mots avant d’avoir la capacité de les produire (Boyd et Bee, 2017; Bouchard, 2008; Daviault, 2011; Papalia et Martorell, 2018). Pour plus d'informations, voir le texte théorique Développement du langage : facettes et composantes.

À 4 ans, l’enfant a un vocabulaire de plus en plus étendu et ses phrases sont de plus en plus complexes. En effet, entre l’âge de 4 et 6 ans, « l’enfant acquiert entre 800 et 1 000 mots par année » (Bouchard et Charron, 2008, p. 372). Aussi, l’enfant peut utiliser tous les pronoms personnels et les adverbes de temps tels «hier », « aujourd’hui », « demain », « maintenant », « tout à l’heure », etc. Les conjonctions de coordination s’intègrent progressivement dans son langage, de même que de nouvelles prépositions interrogatives comme « quand », « comment » ou « pourquoi » (Beauchemin, Martin et Ménard, 2000). Toujours curieux, l’enfant veut connaitre le sens des mots. Il fait encore des erreurs sémantiques et utilise les mots dans différents contextes pour en vérifier le sens.

À cet âge, l’aspect pragmatique du langage évolue aussi. L’enfant peut maintenant respecter l’alternance des tours de parole et il signale à son interlocuteur qu’il l’écoute en faisant des signes de la tête, par exemple. Il engage la conversation, établit des relations, utilise les formules de politesse et s’affirme en utilisant le langage. Il adapte son langage à son interlocuteur. Bref, il intègre les règles socioculturelles concernant le langage (Bouchard et Charron, 2008). Au point de vue des conduites argumentatives, l’enfant est maintenant apte à utiliser des justifications : il intègre des éléments factuels ou énumère des faits (Florin, 1999). L’enfant de cet âge saisit très bien que le langage a plusieurs fonctions, dont établir des relations, diriger des actions, servir d’outil pour s’affirmer ou pour décrire des objets ou des événements (Bouchard et Charron, 2008). Pour plus d'information, voir le texte Développement du langage de 2 à 5 ans.

Dans cette vidéo, Charlotte, 4 ans, nous parle du fait qu'on lui a offert la possibilité de changer de groupe. Elle fait des phrases complexes de plusieurs mots. Elle utilise des conjonctions comme mais et des locutions conjonctives comme tandis que et à cause que. Elle répond aux questions de façon complexe et ses phrases sont bien construites. Dans son explication, elle nous énumère les raisons pour lesquelles elle n'a pas voulu changer de groupe. Charlotte utilise le futur : « Je vas aller à sa fête. » La conjugaison n'est pas parfaite, mais l'intention y est. Un peu plus tard, elle change son intonation pour montrer sa joie d'être invitée à la fête pour l'anniversaire de son amie. Elle utilise des adverbes de temps comme hier et parle du futur en évoquant l'été.

Références  

Beauchemin, M., Martin, S. et Ménard, S. (2000). Les apprentissages des sons et des phrases : un trésor à découvrir. Montréal, Québec : Éditions du CHU Sainte-Justine.

Bouchard, C. (2008). Je communique : le développement du langage et de la littéracie de 0 à 3 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Bouchard, C. et Charron, A. (2008). Je m'exprime : le développement du langage et de la littéracie de 3 à 5 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Saint-Laurent, Québec : ERPI.

Daviault, D. (2011). L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Montréal, Québec : Chenelière éducation.

Florin, A. (1999). Le développement du langage. Paris, France : Dunod.

Papalia, D. E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 62803

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques