Le monde en images

Stimulation du langage d'une ...


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2975 consultation(s)23 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Stimulation du langage d'une enfant trisomique : Florence et les mains animées

La trisomie 21 est un état qui s'explique par une anomalie génétique. Les humains possèdent habituellement 23 paires de chromosomes. Chez les personnes atteintes de trisomie 21, on observe la présence d'un troisième chromosome sur la 21e paire (Lejeune-Phélipot, 2003). 

Il s’agit de l’anomalie chromosomique la plus fréquente au Québec. Cette différence dans le bagage génétique affecte de façon majeure les individus, car les chromosomes contiennent les gènes et ceux-ci déterminent de façon importante le développement (Papalia et Martorell, 2018).

Parmi les aspects du développement fréquemment affectés par la trisomie, on trouve entre autres des retards cognitifs, perceptifs, du langage et moteurs (Cuilleret, 2007). Le présent site ne traitera pas en détail de toutes les particularités développementales des enfants trisomiques, mais seulement de quelques aspects. Les développements moteurs, cognitifs et langagiers seront abordés. 

Il faut noter que comme tous les autres enfants, les enfants trisomiques affichent entre eux des différences importantes (Cloutier, Gosselin et Tap, 2005; Lejeune-Phélipot, 2003). Les comportements présentés ici le sont donc à titre d'exemples.

Enfin, les vidéos mettront l'accent sur la façon d'aider les enfants trisomiques à développer leur potentiel au maximum plutôt que sur leurs limitations. En effet, les recherches montrent qu'une stimulation précoce permet d'améliorer la performance des enfants trisomiques dans plusieurs aspects de leur développement (Cloutier, Gosselin et Tap, 2005; Cuilleret, 2007; Lejeune-Phélipot, 2003).

Un domaine où les enfants trisomiques présentent un retard de développement est le langage. Par exemple, ils produisent parfois leurs premiers mots vers l'âge de 16 mois et leurs premières combinaisons de mots vers l'âge de 32 à 50 mois (Lejeune-Phélipot, 2003). Les enfants qui ne sont pas trisomiques atteignent ces étapes plus rapidement.

Ce retard peut s'expliquer par plusieurs facteurs, à la fois cognitifs (Cuilleret, 2007) et moteurs (Juhel, 1997). Il est donc important de stimuler leur capacité à s'exprimer, surtout que cela a un impact sur leur capacité à interagir avec les adultes et les autres enfants.

Dans cette vidéo, on peut voir l'éducatrice spécialisée de Florence qui explique le principe de la technique des mains animées. Il s'agit principalement d'accompagner certains mots fréquemment utilisés de signes faits avec les mains. Ces signes aident l'enfant à comprendre le sens des mots. Aussi, par imitation, ils l'aident à s'exprimer même s'il a de la difficulté à prononcer les mots. 

Il est à noter que les signes de la main sont toujours accompagnés par l'adulte de la prononciation du mot: le but est qu'éventuellement l'enfant puisse laisser tomber les signes et qu'il prononce lui aussi les mots. À cette fin, l'éducatrice spécialisée de Florence montre systématiquement ses lèvres lorsqu'elle prononce un mot, pour attirer son attention sur la façon de prononcer. 

Par la suite, on peut observer deux exemples de cette technique : l'éducatrice fait un geste qui accompagne le mot « pareils », geste que Florence imite. Par la suite, Florence utilise spontanément un geste pour indiquer qu'une activité est finie.


Références
 

Cloutier, R., Gosselin, P. et Tap, P. (2005). Psychologie de l'enfant (2e éd.). Montréal, Québec : Gaëtan Morin éditeur-Chenelière éducation.

Cuilleret, M. (2007). Trisomie et handicaps génétiques associés : potentialités, compétences, devenir (5e éd.). Issy-les-Moulineaux, France : Elsevier-Masson.

Juhel, J.-C. (1997). La déficience intellectuelle : connaître, comprendre, intervenir. Sainte-Foy, Québec : Presses de l'Université Laval.

Lejeune-Phélipot, F. (2003). Comment vivre avec un enfant trisomique. Paris, France : Josette Lyon. 

Papalia, D.E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 62005

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques