Le monde en images

Évolution du langage de 2 à 11 mois


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

3009 consultation(s)100 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Évolution du langage de 2 à 11 mois

Pendant les deux premiers mois de la vie, les vocalisations du bébé sont constituées de pleurs, de sons végétatifs et réactionnels, qui indiquent son bien-être ou son inconfort. Elles dépendent  beaucoup de ses états physiologiques, sont involontaires et ne visent pas à communiquer, même si les adultes se doivent de les interpréter (De Boysson-Bardies, 1996).

Au cours de la période de 3 à 6 mois environ, le bébé utilise progressivement ses organes phonatoires et apprend à les contrôler, d’abord en produisant quelques sons impliquant la partie postérieure du système articulatoire comme « arrheu » ou « ageu » (De Boysson-Bardies, 1996). Ces gazouillis sont des sons prolongés et mélodiques, qui permettent à l’enfant d’explorer et de pratiquer ses vocalisations (Bouchard, 2008, Boyd et Bee, 2017; Papalia et Martorell, 2018). Au début de cette période, le bébé ne produit pas encore de véritables voyelles, mais cela devient peu à peu le cas à partir de 5-6 mois. 

De même, à la fin de cette période, l’enfant contrôle assez correctement le système articulatoire pour produire des sons ressemblant à des consonnes (sons roulés, sons labiaux, etc.). Il est alors prêt à babiller (Boyd et Bee, 2017; De Boysson-Bardies, 1996; Papalia et Martorell, 2018). Notons qu’au cours de ces premiers mois de vie, bien avant de pouvoir babiller, le bébé est capable de discriminer les différentes syllabes qu’il entend (De Boysson-Bardies, 1996).

Le babillage, qui consiste à répéter des syllabes, est une étape importante du langage. Les syllabes sont des ensembles de voyelle-consonne comme « ba » ou « pe ». Les premiers babillages se produisent généralement vers l’âge de 7 mois (Boyd et Bee, 2017; Daviault, 2011; Karmiloff et Karmiloff-Smith, 2003; Papalia et Martorell, 2018). Au départ, le bébé répète une syllabe à plusieurs reprises, puis progressivement, vers 10 mois, il répète des syllabes différentes. Certains enfants produisent de longues suites de babillage, avec une intonation donnant l’impression qu’ils font une véritable phrase (De Boysson-Bardies, 1996).

Pour une description plus détaillée de l’évolution du langage, voir le texte Développement du langage de 0 à 2 ans.

Au début de la vidéo, on peut observer Laurent à l'âge de 2 mois. Il faut cependant noter qu'il est né 3 semaines avant terme et son âge « corrigé » en conséquence serait légèrement en deçà de 2 mois. Le même principe de correction s'applique aux séquences subséquentes. Sans surprise pour cet âge, il produit surtout des sons liés à son inconfort ou son bien-être : il s'agit de pleurs et de pleurnichements.

À 3 mois, on observe une évolution. Les sons émis par Laurent sont plus volontaires, et il semble plus conscient de les adresser à une autre personne. Il utilise la partie postérieure du système articulatoire. Il produit des sons qui ressemblent un peu à des voyelles. Il semble manifester de l'intérêt à pratiquer ses vocalisations.

À 6 mois, Laurent continue à s'amuser à produire des sons, qui sont maintenant plus prolongés. Il fait aussi des variations de hauteur et de force de ses vocalisations. Il n'y a pas encore présence de consonnes claires et par conséquent pas de babillage.

À 10 mois, Laurent produit joyeusement du babillage. Il s'agit en général chez lui de répétitions de syllabes semblables, commençant souvent par « d », « t » ou par « p ». Il ne fait pas encore de babillage avec des syllabes variées dans une même séquence. Même si son babillage ne contient évidemment pas de mots, Laurent utilise une intonation semblable à celle qu'il aurait dans une conversation, comme s'il faisait une véritable phrase. Il fait un peu la même chose à 11 mois, mais semble prendre encore plus d'intérêt à faire varier ses intonations. Sa mère reprend les mêmes sons, transformant l'exercice en jeu de pseudoconversation.

Références  

Bouchard, C. (2008). Je communique : le développement du langage de 0 à 3 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Saint-Laurent, Québec : ERPI.

Daviault, D. (2011). L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Montréal, Québec : Chenelière éducation.

De Boysson-Bardies, B.(1996). Comment la parole vient aux enfants. Paris, France : Éditions Odile Jacob.

Karmiloff, K. et Karmiloff-Smith, A. (2003). Comment les enfants entrent dans le langage. Paris, France : Éditions RETZ.

Otto, B. (2006). Language development in early childhood (2e éd.). Colombus, OH : Pearson Merrill Prentice Hall. 

Papalia, D. E. et Martorell G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61993

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques