Le monde en images

Tâche de détour pour récupérer un objet ...


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1473 consultation(s)38 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Tâche de détour pour récupérer un objet : début de compréhension

Les tâches de détour consistent à placer les enfants dans une situation où ils doivent contourner un obstacle pour obtenir un objet. Elles sont utilisées pour observer comment ils comprennent les relations spatiales entre eux et les objets.

Dans la tâche illustrée dans cette vidéo, les enfants doivent contourner l’obstacle avec leurs bras et leurs mains, sans se déplacer. On les installe face à une vitre de plexiglas dans laquelle on a pratiqué une ouverture. On commence par vérifier si les enfants peuvent saisir un objet placé devant eux, au centre de l’ouverture. Puis, on place l’objet de l’autre côté de la vitre, mais à gauche ou à droite de l’ouverture, pour voir s’ils sont capables de contourner la vitre avec leur main pour saisir l’objet.

Piaget (1968) est un des auteurs qui a étudié ce phénomène. Pour lui, les enfants doivent  avoir atteint le cinquième stade de la période sensorimotrice pour réussir cette tâche. À cette étape de développement, ils comprennent que les déplacements sont associatifs, c’est-à-dire qu’on peut atteindre une destination finale en combinant des segments différents lorsque le point de départ et le point d’arrivée ne sont pas en ligne droite.

Il est à noter qu’à ce stade, la compréhension de la permanence de l’objet est presque atteinte et que dans la théorie de Piaget, ces deux phénomènes sont reliés : la permanence de l’objet implique que les objets existent dans un espace objectif, indépendamment des actions des enfants. En d’autres mots, la place d’un objet dans l’espace peut se décrire en fonction de l’emplacement des autres objets, sans faire intervenir l’action des enfants.

Un comportement intermédiaire est aussi décrit par Piaget : les enfants se penchent vers le rebord de l’obstacle pour pouvoir ensuite atteindre directement l’objet convoité, sans faire de détour. Ce comportement serait présent dès le quatrième stade de la période sensorimotrice.

Outre la théorie de Piaget, certains facteurs doivent être considérés pour comprendre les comportements des enfants – en particulier, le fait que l’obstacle à contourner soit opaque ou transparent. Lorsqu’il est transparent, comme dans la procédure illustrée dans cette vidéo, les enfants doivent inhiber leur réaction spontanée de saisir directement l’objet qu’ils aperçoivent et planifier une suite de mouvements pour l’atteindre.

Une telle inhibition implique probablement l’acquisition d’une certaine maturité du cortex prémoteur, puisque des recherches avec des primates indiquent que ceux-ci échouent aux tâches de détour lorsque cette structure cérébrale est détruite.

Dans cette vidéo, Ariane éprouve initialement des difficultés à saisir l’objet placé à la gauche de l’ouverture dans la vitre : elle tente en fait de contourner la vitre plutôt que de passer sa main dans l’ouverture. Elle arrive ensuite à saisir l’objet placé à la droite de l’ouverture, mais son geste ne semble pas assuré et elle fonctionne par tâtonnement. Elle parvient finalement à saisir l’objet placé à gauche de l’ouverture, d’un geste clair. Elle semble donc découvrir durant l’épreuve comment résoudre la tache de détour.

Références

Jarett, N. L. M. (1988). The origins of detour solving in human infants, thèse pour l’obtention de la maitrise, University of Southampton, U.K., Department of Psychology.

Piaget, J. et Inhelder, B. (1980). La psychologie de l'enfant. Paris, France : PUF.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61485

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques