Le monde en images

Jeu symbolique à 4 ans (1)


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

13000 consultation(s)229 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Jeu symbolique à 4 ans (1)

Le jeu occupe une grande place dans le développement de l’enfant. Ferland (2002, p. 33) le définit comme « une attitude subjective où le plaisir, la curiosité, le sens de l’humour et la spontanéité se côtoient, qui se traduit par une conduite choisie librement et pour laquelle aucun rendement n’est attendu ». Source d’apprentissages, le jeu permet aussi à l’enfant de s’amuser, tout simplement.

Le jeu touche à plusieurs aspects du développement de l’enfant, favorisant ainsi son développement global. Il peut stimuler les sens, développer la motricité, aider à acquérir des habiletés cognitives, affectives et sociales. Ceci explique son importance dans les programmes éducatifs (Papalia et Martorell, 2018).

Le jeu symbolique ou de simulation, quant à lui, est un jeu de « faire semblant » dans lequel l’enfant utilise sa fantaisie et son imagination (Boyd et Bee, 2017; Bouchard et Fréchette, 2008; Cloutier, Gosselin et Tap, 2005). Il semble que le jeu symbolique favorise le développement de la théorie de l’esprit, surtout si l’enfant joue avec d’autres enfants. Notons que le jeu symbolique évolue en fonction de l'âge des enfants (Boyd et Bee, 2017). Ce jeu prend son envol autour de 15 mois et c’est entre 2 et 3 ans que l’enfant donne de nouvelles fonctions aux objets.  Pour plus de détails, voir le texte Évolution du jeu chez l'enfant.

Dans cette vidéo, des enfants de 4 ans jouent avec des coiffeuses et des accessoires. Le jeu est plus organisé que chez les enfants de 18 à 24 mois (Jeu symbolique de 18 à 24 mois) ou de 3 ans (Jeu symbolique à 3 ans).

Dès le départ, Matisse déclare que la chaise est un cheval. Charlie prend l'autre chaise et en fait elle aussi un cheval. Elles font semblant de galoper. Puis, elles parlent de l'histoire en se donnant des points de repère. Matisse dit même à Jorge : « Tasse-toi, sinon le cheval va t'écraser! » Puis, elle dit : « Attention cheval! » et Charlie réplique : « Attention cheval, mon beau cheval! » Et lorsque Charlie dit : « On arrête », Matisse arrête et attend pour voir ce que Charlie va faire. Il y a donc un échange plus structuré entre les deux filles autour d'un thème commun.

Références

Bouchard, C. et Fréchette, N.  (2008). Je socialise : le développement socioaffectif de 3 à 5 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Montréal, Québec : ERPI.

Ferland, F. (2002). Et si on jouait? Le jeu chez l’enfant de la naissance à six ans. Montréal, Québec : Éditions du CHU Sainte-Justine.

Papalia, D. E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière éducation.



Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61419

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques