Le monde en images

Réflexe primitif: la préhension


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

4677 consultation(s)108 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Réflexe primitif: la préhension

Au moment de leur naissance, les nouveau-nés disposent de réflexes, c’est-à-dire de comportements automatiques, non volontaires, en réponse à des stimulations précises. Certains de ces réflexes demeurent présents pendant toute la vie : on les appelle réflexes d’adaptation. D’autres disparaitront progressivement dans les semaines et mois suivant la naissance. On appelle cette dernière catégorie de comportements les réflexes primitifs (Papalia et Martorell, 2018). 

Une des raisons de s’intéresser à ces réflexes est qu’ils peuvent donner des indications sur le développement neurologique des bébés (Boyd et Bee, 2017). Leur absence ou leur mauvais fonctionnement à la naissance peuvent indiquer une immaturité du système nerveux. De même, leur persistance après l’âge où ils devraient disparaitre indique aussi que le développement du système nerveux ne se fait pas normalement. Pour plus d’information sur ce sujet voir le texte  Réflexes primitifs.

Le réflexe de préhension est déclenché lorsqu'on stimule la paume de la main des nouveau-nés. Ils serrent alors fermement la main, de façon involontaire. Ce réflexe disparait vers l'âge de 3 à 4 mois (Cloutier, Gosselin et Tap, 2005).

Dans le premier extrait, on peut voir le bébé qui tient un crayon dans sa main. Le caractère réflexe de son comportement est illustré par le fait qu'il ne regarde pas l'objet dans sa main; il ne s'agit pas d'un comportement volontaire envers un objet intéressant. De plus, l'enfant tient fermement l'objet et est incapable de le relâcher lorsqu'on tire dessus. Dans le deuxième extrait, on constate que le bébé tient encore une fois fermement le doigt qui est dans sa main et qu'il ne le relâche pas facilement. Il serait en fait possible de soulever l'enfant ainsi, en utilisant le réflexe de préhension de ses deux mains.

Références

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Montréal, Québec : ERPI.

Bremner, J. G. (1994). Infancy (2e éd.). Oxford, Royaume-Uni : Blackwell Publishers. 

Cadoret, G et Fréchette, N. (2008). Je bouge : Le développement psychomoteur de 0 à 3 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Cloutier, R., Gosselin, P. et Tap, P. (2005). Psychologie de l'enfant (2e éd.). Montréal, Québec : Gaëtan Morin éditeur-Chenelière éducation.

Papalia, D. E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61391

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques