Le monde en images

Fréquence des phénotypes Dombrock


(Auteur: Roselyne L'Italien , Benoît Leblanc , Projetbleu )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1629 consultation(s)4 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Fréquence des phénotypes Dombrock

Extrait de Immunohématologie, page 199

Tableau 6.29 - Fréquence des phénotypes Dombrock dans différentes populations.

Lors de la découverte initiale du système Dombrock, seuls l’antigène Doa et son partenaire antithétique Dob faisaient partie de ce système. Maintenant, trois antigènes de haute incidence se sont ajoutés au système Dombrock, soit les antigènes Gregory (Gya), Holley (Hy) et Joseph (Joa). Les antigènes Doa et Dob sont le produit d’allèles codominants. La fréquence des antigènes Dombrock est variable d’une population à une autre. Le tableau ci-contre énumère les différents phénotypes et leur fréquence. Il est intéressant d’observer l’absence des antigènes Gya, Hy et Joa chez les individus de phénotype nul Do(a-b-). Les antigènes Doa et Dob sont complètement développés chez le nouveau-né. Les anticorps anti-Doa et anti-Dob sont habituellement de classe IgG, apparaissant à la suite d’une stimulation antigénique. Ils sont mis en évidence par la technique indirecte à l’antiglobuline humaine ou après traitement des hématies aux enzymes protéolytiques. Ces anticorps ne fixent pas le complément. Ils sont souvent présents dans le sérum de sujets possédant d’autres anticorps. Ces anticorps sont cliniquement significatifs, car ils peuvent causer des réactions transfusionnelles hémolytiques immédiates ou retardées. Par contre, ils n’ont jamais été responsables de la maladie hémolytique du nouveau-né.



Date : 2008
Auteur : Roselyne L'Italien, Benoît Leblanc,  Projetbleu
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 56039

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques