Le monde en images

Matérialisation de l'énergie


(Auteur: Louise Joly , Jean-Yves Giguère , Projetbleu )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2287 consultation(s)17 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Matérialisation de l'énergie

Extrait de Radioprotection en radiodiagnostic – 3e édition, page 33
Figure 2.13 – Matérialisation de l’énergie.

Pour que la matérialisation de l’énergie se produise, il faut que l’énergie du photon incident soit supérieure à 1,02 MeV et que ce dernier passe suffisamment près d’un noyau atomique pour subir fortement l’influence de son champ électrostatique. Dans ce cas, le photon disparaît et, à sa place, apparaissent deux particules chargées de même masse : l’une positive, le positon, l’autre, négative, l’électron. L’électron produit au cours de l’interaction se déplace dans la matière. Il y subit des collisions et des freinages jusqu’à ce qu’il s’arrête et soit capturé par un atome du milieu. Il en est de même pour le positon, mais, à la fin de sa trajectoire, ce dernier interagit avec un électron du milieu, et les deux particules disparaissent (annihilation). À la suite de l’annihilation, les deux particules se transforment en deux photons de 510 keV chacun, émis à 180° l’un de l’autre. Ce phénomène est la base du principe de fonctionnement de la tomographie à émission de positons (TEP).



Auteur : Louise Joly, Jean-Yves Giguère,  Projetbleu
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 55153

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques