Le monde en images

Les lulus


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2747 consultation(s)10 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Les lulus

Amélie D. veut une lulu. Elle le dit à Diane et celle-ci accepte de lui en faire une, mais seulement après le changement de couche de Marie-Laurence. Naturellement, celle-ci en demande une à son tour. Elle le démontre sans équivoque en tirant sur ses cheveux. Diane fait des lulus aux petites, même si elles en ont déjà. C’est un prétexte pour créer un moment privilégié où chaque bébé a une interaction avec elle. Amélie D. s’assoit sur le petit banc, elle est prête pour sa lulu. Diane lui demande sa collaboration, soit de tenir le tube de gel tant convoité. Amélie D., très sérieuse, accepte volontiers d’aider Diane.  Elle ne bouge pas du tout, elle laisse Diane placer un élastique pour bien faire tenir ses cheveux. Voilà la fontaine bien installée au-dessus de la tête d’Amélie D. Diane lui demande d’aller se voir dans le miroir... Comme elle est belle! Mais Amélie D. n’y va pas tout de suite, car c’est le tour de Marie-Laurence de se faire coiffer. Amélie D. ne semble pas apprécier que Marie-Laurence se fasse faire une lulu comme elle. « E lulu! » Elle observe tantôt Diane, tantôt le tube de gel. Diane lui explique que c’est elle qui a donné le goût à Marie-Laurence d’en avoir aussi. Cette intervention de Diane est intéressante, car elle sensibilise Amélie D. au partage et à l’empathie. Amélie D. décide finalement d'aller se voir dans le miroir, mais avant, elle prend l’initiative de retirer le bandeau qui était placé autour de son cou. Elle regarde sa lulu dans le miroir, la touche et s'en retourne vers Diane, qui coiffe maintenant Juliette. Juliette a trois lulus. Diane demande à Amélie D. si sa lulu lui plaît, celle-ci lui répond en faisant oui d’un signe de la tête. C’est au tour de Marie-Laurence d’aller s’admirer dans le miroir. En leur demandant d’aller se regarder, Diane les amène à la quête de leur propre identité. Ce n’est plus un simple bébé qui est dans le miroir, mais bien moi, avec une superbe lulu. Par la suite, Diane avertit Amélie D. qu'enjamber le ballon, c’est dangereux. C’est important de toujours être à l’affût du risque et d’expliquer le pourquoi de nos interventions. Les bébés, même très jeunes, comprennent facilement ce type de mise en garde.

Caméraman: Sébastien Pilote


Localisation : CPE Coopérative Au Pays des Lutins, 100, rue Don Bosco, Chicoutimi
Voir sur la carte
Date : 2003
Auteur : Josée Beaumont Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 52913

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques