Le monde en images

Je dessine


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1861 consultation(s)3 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Je dessine

Diane sort des crayons et des feuilles pour faire des dessins. Elle vient d' acheter ces crayons et elle les fait expérimenter par Juliette et Marie-Laurence. Juliette prend la feuille de papier construction verte et la craie blanche. Elle s’arrête vraiment pour observer ce nouvel objet, ce drôle de crayon blanc. Elle le tourne et le retourne, et place même son doigt à l’intérieur. Pour les aider, Diane installe la feuille sur le banc avec du papier collant; de cette façon, la feuille restera bien en place. Juliette prend le nouveau crayon avec la paume de la main, place la pointe du crayon vers le bas et fait des mouvements de va-et-vient. Le crayon laisse sa trace, des lignes blanches! Diane installe aussi une feuille pour Marie-Laurence. Cette fois-ci, c’est une feuille blanche et un crayon vert. Elle aussi tient le crayon avec sa paume et fait des mouvements de va-et-vient. Diane dépose ensuite le reste des crayons de couleur. Le bébé choisit toujours en fonction du matériel en premier, jamais en fonction de la couleur; c’est pourquoi il n’est pas nécessaire d’en offrir trop à la fois. Tiens, tiens, les crayons intéressent aussi Thomas, qui se déplace à quatre pattes et vient trouver les filles. Pour lui, le plaisir est de lancer les crayons par terre, mais Juliette n’aime pas cela et elle lui crie après. Marie-Laurence a trouvé une nouvelle façon de dessiner, elle donne des petits coups avec son crayon sur la feuille et cela fait des petits points. Les bébés explorent tous de la même manière : des traits, des points et des cercles. Thomas essaie le crayon rouge, mais il le met dans sa bouche; c’est à cette étape qu’il est rendu, il explore les objets par la bouche. Juliette a compris qu’elle pouvait empiler les crayons un par-dessus l’autre. Marie-Laurence fait comme elle. Juliette change de place, car Thomas la dérange. Diane montre une autre façon d’utiliser le crayon, le gros bout vers le bas. Lorsque les bébés se lassent d’une exploration, l’éducatrice peut faire des relances, c’est-à-dire leur montrer comment utiliser le matériel d’une autre façon. Juliette essaie de faire comme Diane, mais elle préfère sa nouvelle manière en plaçant son petit doigt dedans, dans le trou. Diane l’encourage et lui donne une rétroaction concernant sa bonne idée. Marie-Laurence aussi essaie de faire comme Juliette, mais c’est difficile pour elle, car sa motricité n’est pas suffisamment affinée. Maintenant, ce sont les deux doigts qui sont dans le trou du crayon. Diane nomme toujours les couleurs, elle sensibilise les poupons à ce concept, mais elle ne s’attend pas du tout qu’ils fassent le lien entre couleur et objet. C’est beaucoup plus tard, vers l’âge de trois ans, que l’enfant commence à apprendre les couleurs. Lorsque l’éducatrice fait des explorations avec les bébés, elle doit toujours fonctionner par petits groupes ou individuellement. Elle est ainsi plus disponible pour eux, respecte les rythmes de croissance individuels (car il est rare de les voir tous debout en même temps) et peut les surveiller davantage.

Caméraman: Sébastien Pilote


Localisation : CPE Coopérative Au Pays des Lutins, 100, rue Don Bosco, Chicoutimi
Voir sur la carte
Date : 2003
Auteur : Josée Beaumont Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 52909

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques