Le monde en images

Planification : la tour de Hanoï (4)


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

60 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Planification : la tour de Hanoï (4)

Les fonctions exécutives (FE) sont un ensemble de fonctions cognitives dites supérieures. Elles permettent de s'adapter à une situation changeante en contrôlant le comportement, les pensées et les émotions. Ainsi, l'enfant peut poser des actions intentionnelles et réfléchies afin d'atteindre son objectif, qu'il s'agisse, par exemple, de résoudre un conflit interpersonnel ou encore un problème mathématique complexe (Benson et Sabbagh, 2013; CETREQ, 2018; Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009; Guay, 2019; Hammarrenger, 2017). Actives dès la petite enfance, elles apparaissent et se complexifient en fonction de la maturation du lobe frontal et des stimulations (expériences) proposées à l'enfant, et ce, jusqu'au début de l'âge adulte (Duval, Bouchard et Pagé, 2017; Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009; Hammarrenger, 2017). Pour plus de détails, consultez le texte théorique : Fonctions exécutives.

La planification vise l'atteinte d'un but en prévoyant les étapes d'exécution ainsi que les stratégies pour l'atteindre, notamment la gestion de son temps (Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009; Hammarrenger, 2017). Cette FE nécessite une autorégulation cognitive, aussi nommée « planification dans l'action », afin de vérifier pendant la réalisation de la tâche si les stratégies mises en place permettent d'atteindre l'objectif fixé (Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009).

Observable dès la période préscolaire, la planification continue de se développer à l'âge scolaire jusqu'à environ 25 ans (Hammarrenger, 2017). À titre d'exemple, lorsque l'élève résout un problème mathématique avec plusieurs étapes, il doit prévoir des moments pour vérifier s'il tient compte de tous les éléments fournis et si les stratégies ou les outils choisis sont pertinents et permettent de trouver la solution. C'est aussi durant cette période que l'élève devient de plus en plus apte à anticiper et à distribuer le temps pour réaliser ses tâches (Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009). Ainsi, il peut estimer le temps pour réaliser ses devoirs ou encore se faire un plan de travail pour répondre aux questions d'une évaluation (Guay, 2019).

Dans cette vidéo, Félix, 12 ans, doit réaliser la tâche de la tour de Hanoï. L'adulte lui explique les consignes : il faut déplacer un anneau à la fois, et celui-ci doit être placé sur un disque plus grand ou un emplacement vide. Une fois les consignes comprises, Félix commence la tâche avec trois anneaux.

Comme la tâche est réussie, on passe à l'étape suivante en ajoutant un quatrième anneau. De la même façon qu'à la première étape, Félix a quelques hésitations, mais réussit à terminer la tâche avec deux déplacements de plus que le nombre minimum de quinze. Lorsqu'on lui demande d'expliquer ses hésitations, il dit avoir constaté que la façon dont il avait initialement placé les anneaux ne lui permettrait pas de réussir la tâche. Il anticipait donc les mouvements suivants et a constaté que sa stratégie ne fonctionnait pas. C'est une manifestation de planification dans l'action.

L'étape suivante se fait avec cinq anneaux. Après deux minutes de déplacements et plusieurs essais, il arrive à terminer correctement la tâche. Il avoue que cette étape était plus difficile. Il mentionne qu'au départ, il a utilisé la même stratégie que lorsqu'il y avait quatre anneaux et qu'il a constaté qu'elle ne fonctionnait pas à cause de l'anneau supplémentaire. Il explique qu'une fois qu'il a réussi à isoler l'anneau le plus grand, il a constaté qu'il pouvait reprendre sa stratégie initiale et que cela fonctionnerait. On observe encore une fois ici la planification dans l'action. Ces comportements sont typiques d'un enfant de cet âge.

Références

Benson, J. et Sabbagh, M. A. (2013). Le lien entre les fonctions exécutives et la cognition sociale. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants. http://www.enfant-encyclopedie.com/fonctions-executives/selon-experts/le-lien-entre-les-fonctions-executives-et-la-cognition-sociale

CTREQ (2018). Projet Savoir. Troisième dossier. Continuum du développement des fonctions exécutives de la petite enfance à l'âge adulte. http://www.ctreq.qc.ca/wp-content/uploads/2018/10/Fonctions_executives_11oct.pdf

Gagné, P. P., Leblanc, N. et Rousseau, A. (2009). Apprendre… une question de stratégies : Développer les habiletés liées aux fonctions exécutives. Montréal, Québec : Chenelière éducation.

Guay, M. C. (2019). Ces enfants qui apprennent autrement. Montréal, Québec : Les Éditions du Trécarré.

Hammarrenger, B. (2017). Le TDAH chez l'enfant et l'adolescent. Québec, Québec : Éditions du Midi-Trente.


Localisation : Montréal, Québec, Canada
Date : 2021
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morrissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 127491

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques