Le monde en images

Relations d'amitié chez un enfant ...


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

443 consultation(s)7 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Relations d'amitié chez un enfant de 4 ans

La période préscolaire est considérée comme cruciale pour acquérir et développer des comportements et des attitudes concernant les relations avec les autres. Les jeux des enfants évoluent de façon importante pendant cette période. Il y a moins de jeux parallèles et de plus en plus de jeux impliquant des interactions complexes, de la cohésion et davantage de réciprocité (Fabes, Martin et Hanish, 2009).

Selman (1990) propose une évolution des relations d'amitié, de l'âge de 3 ans à l'adolescence. D'après lui, l'amitié est d'abord déterminée par la proximité physique chez les plus jeunes, puis par des activités ou centres d'intérêt communs, pour les jeux par exemple. L'intimité, la réciprocité et la confiance prendront de plus en plus d'importance avec l'âge. Pour une description plus détaillée de la théorie de Selman, voir sur ce site [Le développement de l'amitié - Mettre hyperlien ici].

Paradoxalement, les enfants vivent aussi plus de conflits avec leurs amis qu'avec les autres enfants. Ceci s'explique, entre autres, par le fait que les amis passent plus de temps ensemble et se permettent davantage d'être critiques (Boyd et Bee, 2017) ou en compétition entre eux, surtout chez les garçons. Il est particulièrement intéressant de constater que si les conflits sont plus fréquents entre amis, les efforts et la façon de les résoudre diffèrent de ce qu'on observe dans les autres relations avec les pairs. Il y a plus de négociation ou de renoncement à gagner son point lorsque les conflits surviennent dans le cadre de la relation d'amitié. Il est aussi plus probable qu'il y ait une solution équitable au conflit entre amis (Rubin, Coplan, Chen, Bowker, et McDonald, 2011), le souci de conserver l'ami favorisant une affirmation de soi plus « contrôlée ».

Pour plus de détails, consultez le texte théorique : Le développement de la socialisation chez les enfants de 3 à 7 ans.

Dans cette vidéo, Mathias, 4 ans, décrit sa relation d'amitié avec son meilleur ami. Il dit que c'est son meilleur ami parce qu'ils jouent ensemble (on ne sait pas s'il s'agit de jeux en parallèle ou qui demandent de la coordination), il ne mentionne pas d'autres critères.

En cas de dispute, lui et ses amis n'ont pas de stratégie pour y mettre fin par eux-mêmes, ils font intervenir un adulte. Cependant, Mathias dit qu'avec son meilleur ami, il tenterait de régler la dispute lui-même, sans l'aide d'un adulte, même s'il n'est pas capable d'expliquer comment il s'y prendrait.

Références

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Montréal, Québec : ERPI.

Fabes, R.A., Martin, C.-L. et Hanish, L.D. (2009). Children’s Behaviors and Interactions with Peers. Dans K.H. Rubin, W.M. Bukowski et B. Laursen (dir.), Handbook of Peer Interactions, Relationships and Groups (p45-62). New York, NY : The Guilford Press.

Rubin, K.H., Coplan, R., Chen, X., Bowker, J. et McDonald, K.L. (2011). Peer Relationships in Childhood. Dans M.H. Bornstein et M.E. Lamb (dir.), Developmental science: An advanced textbook (6e éd., p. 519-570). New York, NY : Psychology Press.

Selman, R., Schultz, L.H. (1990). Making Friend in Youth. Chicago, Ill. : The University of Chicago Press.


Localisation : Montréal, Québec, Canada
Date : 2018
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morrissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 113858

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques