Le monde en images

Les climats de l'Europe


Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1026 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Les climats de l'Europe

Ces quatre cartes climatiques montrent que l'Europe des Douze a une situation privilégiée.

La CEE occupe une position médiane entre le pôle et l'équateur : les latitudes extrêmes pour les terres habitées sont 58° et 35° de latitude Nord. 

En janvier, les températures sont douces pour la CEE. Les isohyètes sont disposées selon les méridiens et coupent l'Europe en deux : à l'ouest, la douceur grâce à la présence du courant chaud de la dérive nord-atlantique qui repousse loin vers le nord le gel de la mer, tandis que l'Europe de l'Est connaît des températures plus froides, à l'exclusion bien évidemment de la façade méditerranéenne qui se rattache, par la douceur de ses hivers, à l'Europe occidentale. En juillet, l'opposition est en latitude, puisque l'Europe du Sud, chaude ou très chaude, s'oppose à l'Europe moyenne, plus tiède, et à l'Europe du Nord, plus fraîche. Mais là encore, la dérive nord-atlantique joue un rôle modérateur dans cette fraîcheur estivale : l'Europe du Nord-Ouest a des étés plus « chauds » que ne le voudrait la latitude. 

Les précipitations sont bien réparties sur l'ensemble de la CEE : les littoraux atlantiques, les montagnes intérieures connaissent de fortes précipitations. Le centre du Bassin parisien, les deux tiers méridionaux de la péninsule ibérique apparaissent moins bien pourvus. Il faudrait ajouter que le pourtour méditerranéen connaît des étés particulièrement secs, ce qui ne va pas sans poser des difficultés pour alimenter en eau à la fois l'agriculture qui en a un absolu besoin, l'industrie, grosse consommatrice, et les hommes, qui viennent dans ces régions en très grand nombre, justement attirés par la chaleur et la sécheresse du ciel, mais qui entendent bien profiter aussi de tout le confort qu'apporte l'eau courante... 

La dernière carte fait la synthèse des éléments présentés dans les trois précédentes. On ne s'étonnera pas de l'importance que prennent les climats de transition dans cette partie de l'Europe. Deux climats se partagent l'espace communautaire : climat tempéré océanique près des côtes atlantiques, climat méditerranéen pour l'Europe du Sud, du Portugal à la Grèce. 

Le reste de l'espace « européen » est occupé par des climats de transition entre l'océanique et le continental principalement, l'océanique et le méditerranéen, le méditerranéen et le continental. Au total, des climats d'autant plus variés qu'ils sont les résultats d'influences diverses et parfois contradictoires.


Localisation : Europe
Date : 1987
Auteur : Jean-Claude Friguet Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81173

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques