Le monde en images

Les inégalités régionales de la CEE


Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

699 consultation(s)6 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Les inégalités régionales de la CEE

La carte Produits intérieurs bruts par habitant et par région met en valeur l'opposition entre une Europe « riche » et une Europe « pauvre ». Les régions dont le PIB est inférieur à la moyenne communautaire se présentent comme des auréoles concentriques : les plus pauvres comprennent tout le Portugal, le sud et sud-ouest de l'Espagne, la Calabre et la quasi-totalité de la Grèce à l'exception de la région d'Athènes. Vient ensuite une deuxième auréole, plus « intérieure », qui englobe l'Irlande, le nord-ouest, le centre et le sud-est de l'Espagne, le Mezzogiorno italien. La troisième auréole affecte la forme d'une spirale qui part du sud-ouest anglais, passe par l'ouest et le sud-ouest français, le nord et nord-est espagnol, se poursuit en Italie centrale, en Vénétie, dans l'est de la Bavière, la Basse-Saxe, s'achève dans les régions orientales des Pays-Bas, en Belgique, dans le nord de la France et en Rhénanie-Palatinat. Nous sommes ici au cœur de l'Europe, où le contraste est brutal entre des régions riches ou très riches (région Île-de-France, Groningue, Brème, Hambourg, région de Munich pour les plus favorisées, auxquelles il faudrait ajouter le bassin de Londres, la basse vallée de la Seine, le littoral belge et néerlandais, la vallée du Rhin, le Luxembourg et la région Rhône-Alpes...) et des régions pauvres qui se rencontrent principalement dans les vieux pays noirs anglais, français, belges, ou dans des régions rurales qui apparaissent comme répulsives (Ardennes belges, Basse-Saxe...). Au total, mis à part l'Irlande, le Portugal et la Grèce, qui sont homogènes dans leur « pauvreté », tous les autres pays de la Communauté font voisiner « richesse » relative et pauvreté tout aussi relative... Ces disparités régionales nécessitent une politique communautaire qui a été mise en place à partir de 1975 avec la création du Fonds européen de développement régional. À ces aides du FEDER s'ajoutent celles de la CECA (Communauté européenne du charbon et de l'acier), de la Banque européenne d'investissements (BEI), du Fonds social et du FEOGA. Malgré ces subventions multiples, les oppositions régionales perdurent et parfois s'accentuent, du fait en particulier de l'entrée des pays du Sud. 

La deuxième carte cherche à traduire les contrastes régionaux selon une vision proprement géographique. 

Ainsi peuvent être individualisés les types de régions suivants :

– un premier type de régions dites « périphériques », peu peuplées, relativement peu industrialisées et peu urbanisées. Leur développement s'ordonne autour de grandes villes qui sont souvent des ports. La couleur la plus foncée indique des régions périphériques qui apparaissent comme une transition vers le type suivant; – les régions de type rhénan offrent de fortes densités rurales accompagnées d'une industrialisation diffuse, un réseau urbain très serré sans ville millionnaire dominatrice, des réseaux de communication et de relation denses, variés, en rapport avec des axes naturels, vallées ou couloirs de plaines; – les régions organisées autour d'une agglomération présentent trois stades de développement. Le type londonien est celui d'une région revitalisée sur les plans démographique et industriel par l'agglomération qui se redéploie dans les zones rurales périphériques. Le type parisien offre l'exemple d'une région fortement dominée par la ville plurimillionnaire, mais qui bénéficie d'un desserrement et d'une décentralisation industrielle et tertiaire. Enfin, dans le type madrilène, la région est stérilisée par la ville qui la domine, domination à sens unique puisque la zone d'attraction alimente la ville tentaculaire sans en tirer profit. 

L'Europe « vitale » se retrouve autour de quelques axes toujours identiques : Tamise, Rhin, Seine, Rhône et Pô... L'Europe du Sud,<


Localisation : Europe (CEE)
Voir sur la carte
Date : 1987
Auteur : Jean-Claude Friguet Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81139

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques