Le monde en images

Paris : Composition par nationalités de ...


(Auteur: Yvan Chauvire )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1898 consultation(s)10 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Paris : Composition par nationalités de la population étrangère en 1982

Environ les deux tiers des étrangers résidant à Paris viennent des pays fournissant ou ayant fourni à la France l'essentiel de son immigration : Italie, autres pays de la C.E.E., Espagne, pays du Maghreb, Portugal, Turquie. Globalement, dans Paris en 1982, le classement des différentes nationalités distinguées par l'INSEE par ordre d'importance est le suivant : en tête viennent les Autres nationalités (128 000 personnes), puis à égalité les Algériens et les Portugais (53 000), les Espagnols (35 000); viennent ensuite les Tunisiens, les Marocains, les Autres C.E.E., les Italiens et les Turcs (5 500).

La part relative des différentes nationalités varie fortement d'un quartier à l'autre, mais un examen attentif révèle l'existence de combinaisons de nationalités caractérisant chacun des quartiers de la capitale. L'utilisation des méthodes de l'analyse multivariée a permis de regrouper en huit types principaux les différentes combinaisons des neuf nationalités composant la population étrangère, chaque type se définissant par les nationalités nettement surreprésentées ou sous-représentées par rapport à leur pourcentage moyen dans la population étrangère parisienne.

La vue révèle une opposition majeure entre les quartiers où les Ibériques et les Autres C.E.E. (ressortissants de la C.E.E à dix, moins les Italiens) sont surreprésentés et les quartiers où ce sont au contraire les Maghrébins et les Autres nationalités qui sont surreprésentées.

Les types 2 et 3 (en rouge) se localisent dans le centre et dans l'ouest de Paris : ils sont caractérisés par la surreprésentation des Espagnols, des Portugais qui tendent à les remplacer, et des Autres C.E.E. (cadres, intellectuels, étudiants, etc.). Le type 2 correspond aux « beaux quartiers » avec la présence importante du personnel de service d'origine ibérique (gardiens, concierges). Le type 3 correspond à des quartiers où les étrangers sont en général peu nombreux mais aisés (exemple : le sud du Marais ou même le Quartier latin). Dans ces deux types, les Maghrébins sont très fortement sous-représentés, alors qu'ils sont proches de la moyenne ou surreprésentés dans les six types suivants.

Les types 6 et 5 (en blanc) mettent en évidence l'originalité de la localisation résidentielle des Turcs et secondairement des Tunisiens dans Paris. Le type 6 est défini par la très forte surreprésentation des Turcs, qui se concentrent à peu près exclusivement à proximité du carrefour Strasbourg-Saint-Denis (grand nombre de cafés, de magasins et d'ateliers de confection). Le type 5 correspond aux quartiers où l'on rencontre à la fois une nette surreprésentation des Turcs et des Tunisiens. Cet ensemble de quartiers centré sur le Faubourg-Montmartre regroupe depuis longtemps une forte colonie tunisienne – associant des musulmans et des juifs – qui s'est spécialisée dans la restauration et le commerce de détail.

Les types 8, 7, 4 et 1 (en vert) sont caractérisés par la sous-représentation des Ibériques et des Autres C.E.E et par la surreprésentation des Maghrébins (types 8, 7 et 4) et des Autres nationalités (type 1). Parmi les quartiers où prédominent les Maghrébins – quartiers d'immigrés –, la carte permet de distinguer les quartiers où la présence étrangère est ancienne (types 7 et 8) et ceux où elle apparaît plus récente (type 4). Le type 4 est moins bien individualisé : il correspond à des quartiers où la présence étrangère est en général moins forte et plus récente, et où les Marocains, arrivés plus tardivement, sont mieux représentés à l'intérieur de la population maghrébine. Enfin, le type 1 regroupe deux quartiers très particuliers où les Autres nationalités sont très fortement surreprésentées : il s'agit du quartier Parc-Montsouris (rôle des étudiants étrangers de la Cité universitaire) et du quartier de la Gare, où se situe pour l'essentiel, le


Localisation : Paris, France
Voir sur la carte
Date : 1987
Auteur : Yvan Chauvire Visionner sa collection
Ayant droit : Département de géographie de l'Université Laval
Catégorie : Divers
Numéro : 81113

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques