Le monde en images

Les petites Abeilles collationnent


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1057 consultation(s)2 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Les petites Abeilles collationnent

Le groupe de Christiane T., les Abeilles, s'apprête à collationner dans la salle à manger. L'éducatrice préfère la salle collective du rez-de-chaussée à sa salle située au deuxième étage. Elle évite ainsi le va-et-vient des enfants dans les escaliers. Un malentendu se produit entre Samuel et Raphaël. La plainte de Raphaël ayant attiré son attention, Christiane T. intervient aussitôt, car elle croit que Samuel lui a donné une tape. Pourtant, en regardant la séquence, on voit qu'il tâte gentiment le visage de son ami, mais ne le frappe pas. Dans le feu de l'action, l'éducatrice ne peut pas tout voir ce qui se passe entre les enfants. Elle est souvent occupée, comme Christiane T., qui versait les céréales dans les plats des enfants. Elle présuppose cependant qu'il y a eu un coup de la part de Samuel. Il est important pour elle d'intervenir comme un arbitre et de soutenir les enfants dans la résolution de leurs conflits. Dans un premier temps, il faut demander leur point de vue aux personnes en cause dans la situation. Ensuite, les amener à trouver des solutions acceptables pour tout le monde. Il faut toujours entendre la version des faits des deux protagonistes avant d'intervenir. Ici, Christiane T. prend le temps d'écouter les doléances exprimées par Samuel.

La distribution des plats de céréales est effectuée par Nathaniel. Il a choisi d'exécuter cette tâche toute la semaine, ce qui lui permettra de développer son autonomie et d'accroître son estime de soi en participant à la vie du groupe. Durant la collation, l'éducatrice fait allusion aux tâches qu'ont choisies les enfants. Elle veut vérifier qui fait quoi et rappeler du même coup la responsabilité qui incombe à chacun. Un petit rappel est lancé aux enfants : il ne faut pas oublier les mots magiques. Durant les collations, on enseigne le code de bienséance. Par exemple, ne pas parler la bouche pleine, garder son assiette devant soi, manger avec des ustensiles et non avec les doigts, et utiliser les mots magiques pour formuler une demande.

Raphaël mange ses céréales avec sa cuillère, mais il se rend vite compte que boire le lait en soulevant le bol est beaucoup plus rapide. Christiane T. le laisse faire, puisqu'il est permis aux plus jeunes de contourner quelques-unes des recommandations.

Durant la collation, Christiane T. prend les présences et les note sur un carton qu'elle porte toujours sur elle. Elle pourra s'y référer et inscrire les départs lorsque les enfants quitteront le CPE. Les éducatrices doivent connaître en tout temps le nombre d'enfants qu'elles ont sous leur responsabilité, question de sécurité.

Caméraman : Guillaume Tremblay
Cette séquence est tirée du site Web Les enfants au service de garde : un laboratoire d'observation des 0-12 ans.


Localisation : CPE Les Petits Poussins, Saguenay, Québec
Voir sur la carte
Date : 2007
Auteur : Josée Beaumont Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 79133

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques