Le monde en images

Langage expressif à 5 ans


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2572 consultation(s)39 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Langage expressif à 5 ans

Le langage comprend deux facettes. La première est le langage réceptif ou la compréhension des mots. La deuxième est le langage expressif ou la production des mots. Le langage réceptif précède le langage expressif. Autrement dit, l’enfant comprend les mots avant d’avoir la capacité de les produire (Boyd et Bee, 2017; Bouchard, 2008; Daviault, 2011; Papalia et Martorell, 2018). Pour plus d'informations, voir le texte théorique Développement du langage : facettes et composantes.

À l'âge de 5 ans, l’enfant a un vocabulaire et des phrases de plus en plus complexes. Il utilise  les pronoms personnels et des adverbes de temps tels « hier », « aujourd’hui », « demain », « maintenant », « tout à l’heure », etc. Les conjonctions de coordination sont intégrées dans son langage ainsi que les prépositions interrogatives comme « quand », « comment » ou « pourquoi » (Beauchemin, Martin et Ménard, 2000).  Il est toujours possible d’observer des erreurs syntaxiques chez l’enfant, mais elles sont de moins en moins fréquentes. 

À cet âge, l’aspect pragmatique du langage évolue aussi. Ainsi, l’enfant peut maintenant respecter l’alternance des tours de parole et il signale à son interlocuteur qu’il l’écoute en faisant des signes de la tête, par exemple. Il engage la conversation, établit des relations, utilise les formules de politesse et s’affirme en utilisant le langage. Il adapte son langage à son interlocuteur. Bref, il intègre les différentes règles socioculturelles concernant le langage. L’enfant de cet âge saisit très bien que le langage a plusieurs fonctions (Bouchard et Charron, 2008). Pour plus de détails, voir le texte Développement du langage de 2 à 5 ans.

Dans cette vidéo, Simon, qui a presque 5 ans, parle de ses activités de la fin de semaine. À plusieurs reprises, il utilise correctement des verbes conjugués au passé. Bien qu'il fasse une petite erreur avec un déterminant possessif en disant « il y en a qui ont jamais patiné de sa vie ». Il a un grand vocabulaire et il s'exprime bien pour son âge. Sur le plan de la pragmatique, il est possible d'observer qu'il s'ajuste à son interlocutrice. Il lui signale qu'il l'écoute en utilisant des signes non verbaux comme le hochement de la tête, par exemple. Il est à noter que sa structure argumentative est bien conçue : Simon énumère des faits dans ses explications de ses activités de fin de semaine.

Références  

Beauchemin, M., Martin, S. et Ménard, S. (2000). Les apprentissages des sons et des phrases : un trésor à découvrir. Montréal, Québec : Éditions du CHU Sainte-Justine.

Bouchard, C. (2008). Je communique : le développement du langage et de la littéracie de 0 à 3 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Bouchard, C. et Charron, A. (2008). Je m'exprime : le développement du langage et de la littéracie de 3 à 5 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Saint-Laurent, Québec : ERPI.

Daviault, D. (2011). L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Montréal, Québec : Chenelière éducation.

Papalia, D. E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 62797

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques