Le monde en images

Influence de la posture sur la ...


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1728 consultation(s)28 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Influence de la posture sur la préhension

Le développement moteur inclut entre autres le développement postural, le développement locomoteur et celui de la préhension. Ces trois aspects ne sont d’ailleurs pas indépendants, le développement dans un domaine influençant le développement dans les autres. (Piek, 2006).

Bien qu’à 3-4 mois les bébés arrivent à atteindre les objets placés à leur portée, ces gestes sont encore maladroits et imprécis. L’objet est souvent heurté par les mains plutôt que saisi. S’il n’est pas fixé ou stable, il risque d’être balayé ou renversé de la main. Il faut attendre vers 8-9 mois pour que l’objet soit plus souvent saisi du premier coup que d’abord touché avant d’être saisi (Fagard, 2000).

Avec l’âge le tracé de la main devient progressivement plus fluide et direct. On observe une diminution du nombre d’accélérations et de changements de vitesse au cours du geste d’approche à mesure que le bébé vieillit (Lehalle et Mellier, 2005).

De même, dans les premières saisies de 4 mois, l’ouverture de la main en fonction de la taille des objets se fait après le contact avec ceux-ci. L’ouverture de la main en fonction de la grosseur de l’objet pendant le geste d’approche ne sera présente qu’à partir de 9 mois (Fagard, 2000).

Lorsque les premières atteintes fructueuses d’un objet se produisent, à 3-4 mois, elles se font surtout de façon bimanuelle, c’est-à-dire avec la participation des deux mains. Par la suite, le geste d’atteindre deviendra de plus en plus unimanuel à partir de 5-6 mois jusqu’à 12 mois. À partir de 12 mois, on assiste à une résurgence des atteintes bimanuelles.

Ces fluctuations s’expliqueraient à la fois par des changements neurologiques et par le développement des capacités posturales : les saisies sont bimanuelles à 3-4 mois, car l’enfant doit déplacer ses deux bras de façon symétrique pour garder son équilibre. Si on l’aide à demeurer stable à cet âge, on observe plus de saisies à une main.

Quant à la capacité à se tenir assis, le bébé peut y arriver par lui-même vers 5 mois. Il doit cependant encore pencher son corps vers l’avant pour compenser le poids de sa tête et maintenir son équilibre. À cet âge, s’il veut se pencher plus vers l’avant, pour saisir un objet par exemple, il doit prendre appui sur ses mains. Enfin, à partir de 6 à 8 mois, l’enfant peut se tenir assis seul et relativement droit, ce qui libère les bras et les mains pour faire de l’exploration manuelle d’objets. 

Pour une description plus détaillée de l’évolution de la préhension et de la posture, voir les texte Développement de la préhension de la naissance à 2 ans et Développement postural de la naissance à 2 ans.

Cette vidéo vise à montrer l'influence de la posture et du contrôle postural sur la préhension. On peut d'abord observer Vincent à 4 mois, dans deux situations différentes. Dans le premier extrait, il est sur le dos et il bouge beaucoup ses mains vers l'objet à saisir. Ses deux mains font des mouvements d'approche, jusqu'à ce que sa main gauche saisisse l'objet, de façon maladroite (ce n'est que lorsque sa main touche l'objet qu'elle s'ouvre, puis se referme pour le saisir).

Toujours à 4 mois, on peut voir Vincent en position assise saisir un objet. Son geste est beaucoup plus rapide et assuré que lorsqu'il est sur le dos, il frappe l'objet de sa main droite avant de le saisir.

Cependant, l'approche de l'objet est maladroite et la main ne s'ouvre et ne se referme pas avant d'avoir touché l'objet (la vidéo Préparation de la main à la saisie d'objet à 4 et 7 mois  permet d'observer son comportement au ralenti).  Par la suite, Vincent, qui est assis, perd un peu l'équilibre lorsqu'il bouge sa main rapidement. Si un adulte ne le soutenait pas, probablement que le déplacement de son bras ne serait pas aussi rapide, ou qu'il déplacerait ses deux bras en même temps.

Un phénomène assez semblable peut s'observer chez Laurent à 4 mois. Il ne touche pas l'objet lorsqu'il est sur le dos, même s'il y a quelques mouvements de sa main droite dans sa direction. Lorsqu'il est assis, son contact avec l'objet est beaucoup plus facile et se fait à une main. Encore une fois, un adulte le soutient lorsqu'il est assis, ce qui lui assure une certaine stabilité.

On voit ensuite Laurent  à 7 mois : il n'a plus besoin de l'aide d'un adulte pour être assis. Sa saisie de l'objet se fait facilement et à deux mains : il faut dire que l'objet est assez gros et présenté en plein centre. On peut aussi remarquer que ses deux mains collaborent assez bien ensemble pour qu'il puisse se passer l'objet d'une main à l'autre et arriver ainsi à l'orienter pour se le mettre dans la bouche.

La dernière partie de la vidéo présente Liliane, âgée de 7 mois, qui elle aussi contrôle bien la position assise. Elle arrive à saisir l'objet qui lui est tendu sans difficulté, de la main droite lorsque l'objet est tendu à droite, puis de la gauche quand l'objet lui est tendu à gauche. Même lorsque l'objet est tendu au centre, Liliane le saisit d'abord à une main. Ceci implique que son contrôle de la position assise est excellent.

Références
Fagard, J. (2000). Le développement des habiletés manuelles. Dans J. Rivière, Le développement psychomoteur du jeune enfant. Idées neuves et approches actuelles. Marseille, France : Solal éditeur.

Lehalle, H. et Mellier, D. (2005). Psychologie du développement : enfance et adolescence, cours et exercices (2e éd.). Paris : Dunod.

Paoletti, R. (1999). Éducation et motricité de l’enfant de deux à huit ans. Montréal, Québec : Gaëtan Morin.

Piek, J.P. (2006). Infant motor development. Champaign, IL : Human Kinetics.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61585

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques