Le monde en images

Comportement prosocial


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

4364 consultation(s)60 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Comportement prosocial

Parmi les habiletés à acquérir pendant la période préscolaire, il y a, par exemple: exprimer des émotions positives (comme sourire), porter attention aux autres, partager, respecter le principe du tour de jeu et communiquer adéquatement lors de l’énoncé des règles de jeu.

Toutes ces habiletés favorisent les interactions avec les pairs pendant cette période (Fabes, Martin et Hanish, 2009,). Elles composent ce qu’on appelle la compétence sociale, une acquisition complexe qui intègre à la fois des aspects affectifs, cognitifs et culturels et qui continue de se développer pendant l’âge scolaire et au-delà (Bowen, Desbiens, Gendron et Bélanger, 2014).

Selon Bouchard, Cloutier et Gravel (2006, p. 378), la prosocialité renvoie à « l'ensemble des comportements sociaux observables orientés vers le bénéfice d'autrui ou le partage des coûts et bénéfices avec autrui ». En résumé, ce sont des comportements qui sont constructifs et qui facilitent les relations interpersonnelles entre les individus.

Le partage, la coopération, le réconfort ou l'aide sont tous des exemples de comportements prosociaux (Bouchard, Cloutier et Gravel, 2006).

La prosocialité évolue tout au long du développement de l'enfant et semble influencée par la cognition et le langage. En effet, au point de vue cognitif, la diminution de l'égocentrisme et le développement de la théorie de l'esprit facilitent, chez l'enfant, la compréhension du fait que l'autre peut éprouver quelque chose de différent (Boyd et Bee, 2017). En retour, cela favorise l'apparition des comportements prosociaux.

Plusieurs recherches ont montré que la compréhension des émotions est liée à de meilleures relations avec les pairs. Ceci inclut, entre autres, identifier les émotions chez les autres et en saisir les causes et les conséquences sur le plan du comportement (Deneault, Ricard, Quintal et Nader-Grosbois, 2011).

Pour plus d’informations à ce sujet voir les textes Théorie de l’esprit : Compréhension des processus mentaux, de sa pensée et de celle des autres et Développement de la socialisation chez les enfants de 3 à 7 ans.

La composante pragmatique, usage du langage en fonction du contexte social, influence aussi la prosocialité. Plus un enfant est compétent dans sa communication, plus il manifeste de comportements prosociaux (Bouchard, Fréchette et Gravel, 2008; Bouchard, Cloutier et Gravel, 2006).

Dans cette vidéo, Zachary, qui est âgé de 5 ans, manifeste un comportement prosocial lorsqu'il tente de réconforter Thalia, qui éprouve de la peine. Il lui passe la main autour de l'épaule et lui demande si ça va.

En plus de manifester de l’empathie, c’est-à-dire ressentir et réagir à la peine de Thalia, il semble comprendre ce qui cause cette peine et essayer de l’aider.

Références

Bouchard, C., Cloutier, R. et Gravel, F. (2006). Différences garçons-filles en matière de prosociabilité. Enfance, 4, 377-393.

Bouchard, C. , Fréchette, N. et Gravel, F. (2008). Je pense : le développement cognitif de 3 à 5 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Bowen, F., Desbiens, N., Gendron, M. et Bélanger, J. (2014). L’entraînement aux habiletés sociales. Dans L. Massé, N. Desbiens et C. Lanaris (éd.), Les troubles du comportement à l’école. Prévention, évaluation et intervention (2e éd). Montréal, Québec : Gaëtan Morin éditeur (Chenelière éducation).

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Montréal, Québec : ERPI.

Deneault, J., Ricard, M., Quintal, G. et Nader-Grosbois, N. (2011). Les relations entre l'adaptation sociale de l'enfant et sa compréhension de la fausse croyance et des émotions. Dans N. Nader-Grosbois (dir.), La théorie de l'esprit. Entre cognition, émotion et adaptation sociale. Bruxelles, Belgique : De Boeck Supérieur.

Fabes, R.A., Martin, C.-L. et Hanish, L.D. (2009). Children’s behaviors and interactions with peers. Dans K.H. Rubin, W.M. Bukowski et B. Laursen (dir.), Handbook of peer interactions, relationships and groups. New York, NY : The Guilford Press.


Localisation : Montréal
Voir sur la carte
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61465

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques