Le monde en images

Piaget : classification (3)


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

5145 consultation(s)170 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Piaget : classification (3)

Selon Piaget, la classification est la capacité de regrouper des objets par ensembles ou par catégories en utilisant des propriétés concrètes (couleur, grandeur, forme, etc.) ou abstraites. Elle  est une des bases de la construction de l’intelligence, car elle permet de réunir ou de séparer les nombreuses informations disponibles dans l’environnement de l’enfant. La maitrise de la classification se déroule durant les périodes préopératoire et opératoire concrète, soit entre 2 ans et 7 ans (Boyd et Bee, 2017; Bouchard, Fréchette et Gravel, 2008; Piaget et Inhelder, 1980; Papalia et Martorell, 2018).

Autour de 6-7 ans, pendant la période opératoire concrète, les enfants maitrisent enfin le concept de classification. Ils ordonnent les objets en utilisant plusieurs caractéristiques et comprennent les inclusions des classes, c’est-à-dire qu’il y a des relations entre les classes d’objets. Ainsi, une classe subordonnée est comprise dans une classe générique : les chats font partie de la classe des animaux. Leur système de classification se rapproche de la représentation des adultes, mais en se limitant aux objets concrets (Boyd et Bee, 2017; Fréchette et Bouchard, 2011; Piaget et Inhelder, 1980; Papalia et Martorell, 2018).

Pour vérifier la compréhension de la classification, Piaget utilisait une tâche semblable à celle illustrée dans cet extrait vidéo : l'adulte montre à l'enfant des figurines représentant des chats et des chevaux. Ensuite, il demande à l'enfant si les chats et les chevaux sont des animaux. Une fois la réponse obtenue, il lui demande s'il y a plus de chevaux ou d'animaux. Pour plus de détails, voir le texte Classification selon Piaget.

Dans cette vidéo, Arnaud, âgé de 8 ans, démontre qu'il maitrise bien la hiérarchisation des classes. Après avoir répondu qu'il y a plus de chevaux que d'animaux, il reconnait rapidement qu'il a fait une erreur et affirme qu'il y a plus d'animaux. Il déclare que les chevaux et les chats sont des animaux et que toutes les figurines sur la table représentent des animaux. Arnaud est donc capable d'inclure la classe des chevaux dans la classe plus grande des animaux.

Références
Bouchard, C., Fréchette, N. et Gravel, F. (2008). Je pense : le développement cognitif de 3 à 5 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Boyd, D. et Bee, H. (2017). Les âges de la vie (5e éd.). Montréal, Québec : ERPI.

Fréchette, N. et Bouchard, C. (2011). Je m'ouvre sur le monde : le développement cognitif de 6 à 9 ans. Dans C. Bouchard et N. Fréchette (dir.), Le développement global de l’enfant de 6 à 12 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Papalia, D.E. et Martorell, G. (2018). Psychologie du développement de l’enfant (9e éd.). Montréal, Québec : Chenelière Éducation.

Piaget, J. et Inhelder, B. (1980). La psychologie de l'enfant. Paris, France : Presses universitaires de France, collection « Que sais-je ».


Localisation : Montréal
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 61309

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques