Le monde en images

Test indirect à l'antiglobuline


(Auteur: Roselyne L'Italien , Benoît Leblanc , Projetbleu )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2186 consultation(s)34 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Test indirect à l'antiglobuline

Extrait de Immunohématologie, page 410

Figure 12.2 - Test indirect à l’antiglobuline.

Le test à l’antiglobuline sert à détecter la présence d’anticorps non agglutinants, c’est-à-dire d’anticorps fixés in vivo ou in vitro sur les hématies portant l’antigène correspondant, mais incapables d’agglutiner ces hématies en milieu salin. Le test indirect à l’antiglobuline humaine est utilisé pour la recherche d’anticorps fixés in vitro sur les hématies. Ce test est utilisé pour l’épreuve de compatibilité, pour la recherche et l’identification des anticorps, pour la recherche du D faible et pour le phénotypage des hématies. Il est basé sur une réaction en deux phases. Dans la première phase, il y a sensibilisation des hématies. Par exemple, pour la recherche d’anticorps, le sérum ou le plasma à tester est mis en contact avec des hématies possédant le ou les antigènes correspondant aux anticorps recherchés. Si les anticorps sont présents dans le sérum ou le plasma, ils se fixent sur les sites antigéniques correspondants (réaction non visible). Dans la deuxième phase, si les globules rouges ont été sensibilisés, la réaction est rendue visible par l’addition d’un sérum antiglobuline humaine qui sert de lien entre les globulines fixées à la surface des globules rouges qui sont ainsi agglutinés.



Date : 2008
Auteur : Roselyne L'Italien, Benoît Leblanc,  Projetbleu
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 55952

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques