Le monde en images

Microtube du système ID-MTS


(Auteur: Roselyne L'Italien , Benoît Leblanc , Projetbleu )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

3787 consultation(s)32 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Microtube du système ID-MTS

Extrait de Immunohématologie, page 466

Figure 13.1 - Microtube du système ID-MTS.

Les cassettes du système ID-MTS comportent six microtubes dans lesquels le manufacturier a introduit un gel. Ce gel est composé de microbilles d’acrylamide de dextran et d’antiglobuline humaine mélangées à une solution de densité précise. Ce milieu empêche la pénétration des protéines sériques de moindre densité et, par conséquent, prévient la neutralisation de l’AGH. Le lavage des cellules est ainsi éliminé. Les microbilles agissent comme filtre pour empêcher la migration des cellules agglutinées à l’aide de l’AGH. La technique en gel permet de réaliser les analyses suivantes : détermination des groupes ABO globulaire et sérique, recherche et identification d’anticorps irréguliers, détermination des phénotypes et épreuve de compatibilité. En plus du gel, les microtubes contiennent le réactif ou l’antisérum approprié à l’analyse à exécuter. La présence d’un ou de plusieurs anticorps irréguliers est mise en évidence après la réaction d’un plasma à tester avec un mélange d’hématies possédant des antigènes préalablement sélectionnés. La technique en gel fonctionne selon le principe d’une centrifugation contrôlée au cours de laquelle les hématies passent à travers le gel d’acrylamide contenu dans le microtube. Ce microtube comporte une partie supérieure appelée « chambre de réaction » et une partie inférieure appelée « colonne » qui contient le gel et de l’antiglobuline anti-IgG dans une solution LISS tamponnée. Six microtubes sont reliés entre eux pour former une cassette. Des volumes précis d’hématies commerciales diluées et de plasma du sujet à étudier sont pipettés dans la chambre de réaction. Les cassettes sont incubées à 37° ± 2° C, centrifugées puis examinées. L’agglutination est observée sur chacune des deux faces de la cassette. Le gel retient les hématies agglutinées, alors que les hématies non agglutinées passent au travers et se déposent au fond de la colonne.



Date : 2008
Auteur : Roselyne L'Italien, Benoît Leblanc,  Projetbleu
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 55950

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques