Le monde en images

Amély B. boit son lait


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

2107 consultation(s)20 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Amély B. boit son lait

Diane donne le biberon à Amély B. dans la chaise berçante. Amély B. prend toujours son lait dans les bras de Diane. Il est préférable que l’éducatrice donne le biberon du bébé dans ses bras, cela permet de développer une relation privilégiée entre ces deux partenaires. C’est au moment des routines que l’éducatrice peut prendre le temps d’individualiser ses interventions et non lorsque le bébé est occupé à jouer. De plus, ce temps d’arrêt avec le bébé le prépare plus facilement au dodo. Lorsqu’elle aperçoit son biberon, Amély B. semble dire « lait ». L’adulte aime interpréter ce que dit le bébé, surtout le parent. Amély B. est contente, elle agite les bras. Il faut faire attention de ne pas bercer trop fort lorsque le bébé boit son lait. Les mouvements de va-et-vient du lait peuvent causer de la frustration au poupon s’il boit de l’air.

Tout en donnant le boire d’Amély B., Diane constate que Rose-Ally G. a le front rouge. Elle lui demande ce qu’elle a eu. L’éducatrice doit rester vigilante aux signes de rougeur et aux bobos. Les bébés sont rapides et tombent souvent sans que l'éducatrice s’en rende compte. Même si elle a des yeux tout le tour de la tête, elle ne peut pas tout voir et certains bébés ne pleurent pas lorsqu’ils ont un bobo. La sensibilité et la tolérance à la douleur varient d’un enfant à un autre. Rose-Ally G. reste tout près de Diane, elle tient la chaise avec sa main et, à l’occasion, elle regarde ce qui se passe dans l’autre groupe par la fente de la porte. « Coucou de l’autre côté! » dit Diane. Elle lui démontre qu’elle est à son écoute.

Par la suite, c’est le moment du rot d’Amély B. Il faut permettre au bébé de faire son rot lorsque la moitié de la portion de lait a été bue. Cela permet au poupon de prendre une pause et par la même occasion d’évacuer le surplus d’air avalé. Une fois le rot lâché, le bébé sera plus en mesure de poursuivre son boire. Diane assoit Amély B. et lui tapote le dos. Il y a trois façons de favoriser l’éructation : assis comme Diane le fait, placé sur l’épaule de l’adulte ou bien couché à plat ventre, sur les genoux de l’adulte. Après dix minutes d’essai, si le bébé n’a pas éructé, il ne faut pas insister, l’adulte peut poursuivre le boire. Amély B. a fait un rot et Diane la félicite en l’embrassant; elle poursuit donc son boire. 

Caméraman: Sébastien Pilote


Localisation : CPE Coopérative Au Pays des Lutins, 100, rue Don Bosco, Chicoutimi
Voir sur la carte
Date : 2003
Auteur : Josée Beaumont Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 53007

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques