Le monde en images

Île d'Anticosti


(Auteur: Rodrigue Gendron )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

1769 consultation(s)3 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Île d'Anticosti

Littoral de l'Île d'Anticosti et phare de Pointe-de-l’Ouest. Formée d’accumulations de sédiments marins déposés au silurien et à l’ardovicien (il y a de cela 450 à 500 millions d’années), Anticosti possède des sols essentiellement calcaires. Le plateau qui constitue l’île présente un pendage (ligne de pente) transversal Nord-Sud, si bien que la côte nord de l’île présente des falaises pouvant atteindre 150 m, alors que la côte sud présente des rivages bas, bordés de plages de sable et de galets. Une vaste plateforme littorale (résultat du processus de remontée hysosthatique postglaciaire affectant Anticosti) entoure l’île de battures rocheuses fort dangereuses pour la navigation : en témoignent des dizaines d’épaves qui entourent ce « cimetière du Golfe » et dont seules les baies Ellis et du Renard permettent l’accès maritime. Le phare de la Pointe-de-l’Ouest (à l'avant-plan) sert depuis de nombreuses années à avertir les navires. Il n’en fut pas moins le site de huit naufrages! On aperçoit, au centre, l’épave du dernier navire à se jeter à la côte : un crevettier de 90 pieds (30 mètres), basé à Matane, et qui fit naufrage en avril 1982.

Localisation : Île d'Antiscosti
Date : 1985
Auteur : Rodrigue Gendron Visionner sa collection
Ayant droit : Cégep de Sept-Îles
Catégorie : Paysage naturel
Numéro : 19395

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques