Le monde en images

Anatomie de l' il en norma facialis


(Auteur: David Emond , Anouk Noël (illustration) )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

87 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Anatomie de l'œil en norma facialis

Organe de la vue logé dans l'orbite, l'œil fermé doit sa forme à ses structures, soit le globe oculaire et les os qui l'entourent. Le globe oculaire se trouve dans l'orbite, une cavité osseuse vaguement carrée aux coins arrondis. Au-dessus du bord supérieur de celle-ci se situent l'arcade sourcilière et, sur toute sa longueur, le sourcil constitué de poils.

Entre le globe oculaire et l'arcade sourcilière se situe la zone supra-orbitaire. Il s'agit d'un repli plus ou moins adipeux, depuis le tiers médian jusqu'au bord latéral de l'orbite. La zone médiane est constituée de la fosse naso-orbitaire, une petite dépression qui s'étend jusqu'à la racine du nez.

Quand l'œil est fermé, les paupières supérieure et inférieure recouvrent le globe oculaire. Ces minces membranes cutanées sont bordées sur leur côté libre par le tarse palpébral. Cette fine couche de tissu conjonctif fibreux constitue la fente palpébrale. Le tarse est responsable de la courbure de la paupière qui épouse la forme du globe oculaire. La paupière supérieure, qui recouvre en hauteur environ les deux tiers supérieurs de la portion visible du globe oculaire, est séparée de la zone supra-orbitaire par le pli palpébral supérieur. La paupière inférieure, qui recouvre le tiers inférieur du globe oculaire, est elle-même séparée de la poche infra-orbitaire par le sillon palpébral inférieur. Le pli palpébral oblique sépare quant à lui la poche infra-orbitaire de la pommette, depuis le coin interne de l'œil, jusqu'à la limite latérale du bord inférieur de l'orbite.

Finalement, au coin interne de l'œil, dans la fente palpébrale est située la caroncule lacrymale, une petite protubérance ronde et charnue, visible quand les paupières ne se rejoignent pas. Au coin externe de l'œil, avec l'âge, se creusent des sillons optiques transverses, irradiant et débordant plus tard au-delà du bord latéral de l'orbite.

Figure 3.10 du manuel Arts restauratifs : thanatoplastie et soins de présentation, de David Emond.


Localisation : Collège de Rosemont, 6400, 16e Avenue, Montréal, Québec
Voir sur la carte
Date : 2019
Auteur : David Emond, Anouk Noël (illustration)
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 122126

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUMS CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques