Le monde en images

Bioréacteurs en verre et en sac ...


(Auteur: Antoine Campeau-Péloquin , Sophie Roy , Gilles Chabot (illustration) )
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

128 consultation(s)0 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Bioréacteurs en verre et en sac plastique

Lorsque les cultures de cellules en suspension prennent de l'ampleur, des bioréacteurs (fermenteurs) peuvent être utilisés. Il s'agit de contenants de verre (de 0,5 à 5 l), de contenants d'acier inoxydable (de 2 à 20 000 l et parfois plus, jusqu'à 75 000 l pour les cellules végétales) ou de sacs de plastique (à usage unique, réduisant ainsi les coûts associés au nettoyage et à la stérilisation) qui offrent un contrôle optimal des paramètres de croissance des cellules animales et végétales tels que l'oxygénation et la quantité de macroéléments ou de gaz carbonique, entre autres. On les utilise fréquemment pour la production et l'extraction de métabolites ou de protéines recombinantes.  

Figure 3.9 du manuel Culture cellulaire animale et végétale, d'Antoine Campeau-Péloquin et Sophie Roy.


Localisation : Cégep de Saint-Hyacinthe, 3000, avenue Boullé, Saint-Hyacinthe, Québec
Voir sur la carte
Date : 2019
Auteur : Antoine Campeau-Péloquin, Sophie Roy, Gilles Chabot (illustration)
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 119545

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques