Le monde en images

Chaine alphabétique 4 à 5 ans (1)


Chargement du vidéo
Voter pour ce média
Soyez la première personne à voter pour ce média

181 consultation(s)4 téléchargement(s)


Afficher/Cacher les commentaires  Commentaires

Chaine alphabétique 4 à 5 ans (1)

Pour écrire et lire, il faut maitriser le code alphabétique de sa langue. Or, la connaissance des lettres implique celle de leurs noms et de leurs sons, ainsi que la capacité de distinguer entre les majuscules et les minuscules (Charron, Boudreau et Bouchard, 2016; Cormier, 2006). Selon Giasson (2011, p. 74), cette connaissance comprend trois composantes : « réciter la chaine alphabétique, nommer les lettres et les écrire ».

Pour ce qui est de la deuxième composante, Cormier (2006) affirme que la reconnaissance des lettres majuscules est plus aisée que celle des lettres minuscules, et que cette différence s'atténue progressivement avec l'âge.

Lorsqu'ils arrivent à la maternelle, certains enfants sont en mesure d'identifier des lettres (Prévost et Morin, 2015) ; d'autres sont aussi capables de reconnaitre leur prénom et certains mots avec lesquels ils sont familiers (Cormier, 2006; Morin, 2012 ; Prévost et Morin, 2011). Mais en fait, on observe des différences importantes entre les enfants sur ce plan (Brodeur, Gosselin, Mercier, Legault et Vanier, 2006). Pour plus de détails, consultez le texte théorique : Apprentissage de la lecture chez les enfants de 4 à 7 ans.

Dans cette vidéo, on demande à quatre enfants de réciter la chaine alphabétique afin de pouvoir comparer les différences individuelles quant à cette composante de la connaissance des lettres. Les deux premiers sont âgés de 4 ans et fréquentent un centre de la petite enfance. Yoan ne mentionne aucune lettre; il dit ne pas connaitre l'alphabet et ne pas être en mesure de le réciter. Par contre, Djaïa parvient à réciter la chaine alphabétique sous forme de comptine. Toutefois, lorsqu'on lui demande de nommer les lettres sans chanter, elle répond qu'elle n'est pas en mesure de le faire.

Les deux autres enfants sont âgés de 5 ans et fréquentent la maternelle depuis quelques mois. Dans un premier temps, on demande à Henri s'il connait l'alphabet et il répond que non. Lorsqu'on lui donne un exemple avec les sept premières lettres de l'alphabet, il ne fait que les répéter, sans être en mesure de réciter la suite. Ensuite, on demande à Clarisse si elle connait des lettres. Elle ne récite pas la chaine alphabétique, mais nomme cinq lettres de façon aléatoire : trois des lettres font partie de son prénom et les deux autres non. Il est à noter que la façon dont la question lui a été posée peut avoir influencé sa réponse. Tous ces comportements sont typiques des enfants de cet âge et démontrent les différences individuelles quant à la connaissance des lettres.

Références

Charron, A., Bouchard, C. et Bégin, C. (2011). Le développement du langage, de la lecture et de l'écriture de 6 à 9 ans. Dans C. Bouchard et N. Fréchette (dir.), Le développement global de l'enfant de 6 à 12 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l'Université du Québec.

Cormier, P. (2006). Connaissance du nom des lettres chez les enfants de 4, 5 et 6 ans du Nouveau-Brunswick. Éducation et francophonie34(2), 5-26.

Giasson, J. (2011). La lecture. Apprentissage et difficultés. Saint-Laurent, Québec : Gaëtan Morin éditeur.


Localisation : Montréal, Québec, Canada
Date : 2018
Auteur : Nathalie Fréchette, Paul Morrissette
Visionner sa collection
Ayant droit : CCDMD
Catégorie : Pédagogie
Numéro : 113804

Afficher les mots-clés  Mots-clés Afficher les mots-clés  ALBUM CONTENANT CE MÉDIA Afficher/Cacher les informations techniques  Informations techniques